Quand la jalousie prend le dessus et que la rivalité s'installe... feat Meolian Farmest et Joon Park

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aaron Swan
avatar
Serdaigle
Tell me who you are...
Date d'inscription : 01/08/2016
Parchemins : 120
Points d'activité : 206
Avatar : Dylan O'brien
Multicomptes : L'Abraxan McRaven !
Âge : 16 ans.
Année : Sixième année.
Cursus : Même s'il n'a pas encore l'âge d'entrer à Haveirson, il est sûr de ses choix et veut suivre un cursus d'Auror.
Métier : Compte devenir Auror. Ou politicien...ou les deux !
Situation financière :
  • ★★★★★


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 37- 47 - 57
MessageSujet: Quand la jalousie prend le dessus et que la rivalité s'installe... feat Meolian Farmest et Joon Park   Lun 12 Sep 2016 - 20:41

HRP:
 


Aaron était assis sur un banc, a remué le couteau dans la plaie, il le savait bien. C’était le matin, il était environ onze heures. Il se rappelait les évènements de la veille. Heureusement pour lui, les premières s’étaient tus, et s’était déjà ça de fait. Mais le Serdaigle se demandait toujours comment il avait fait pour pétrifier un si jeune élève. Avec cet acte, le jeune homme agissait pareillement à un mage noir, ce qui allait contre ses principes de base et ses convictions. Il avait agi sur le coup de la peur, de l’instinct. Le garçon devait passer à autre chose, oublier ce malheureux accident et se concentrer sur autre chose. Il se leva péniblement. Peu d’élèves passaient dans le parc où il était assis. Pendant quelques minutes, il s’employa à les observer, ne savant pas quoi faire. Soudainement, il repéra dans un groupe de Poufsouffle une figure qu’il connaissait bien. C’était Meolian Farmest, celle qui avait assisté à ce spectacle terrible et immoral. Voilà qui n’allait pas l’aider, bien au contraire, à tourner la page ! Elle devait le prendre pour un véritable monstre, quelqu’un qui ne sait pas garder son calme alors qu’en temps normal, le Bleu et Bronze était sûrement l’étudiant le plus patient et le plus discipliné de tout Poudlard. Il hésita à aller lui parler, surtout que la jeune femme était entourée d’autres personnes, toutes de la maison d’Helga. Par chance, la blonde s’était retirée du groupe et marchait désormais seule. C’était maintenant que le Serdaigle devait réagir.

Le jeune homme marchait d’un pas pressé. Si pressé qu’il sentait le vent lui fouettait le visage. Aaron devait rattraper Meolian avant qu’elle ne s’en aille. Qu’allait-il lui dire, qu’allait-il faire ? C’était le trac le plus total, la peur de la page blanche. Le garçon pouvait même sentir son cœur tambouriner dans sa poitrine. Il n’était maintenant plus qu’à une dizaine de mètres de la jeune femme, et le stress monta encore d’un cran. Qu’allait-elle lui répondre ? Allait-elle le rejeter, le dénigrer ? Toutes ces questions commencèrent à lui donner la migraine. Au plus vite il discutera avec la Poufsouffle et arrangera les choses, au mieux ce sera pour les deux élèves. Il décida, dans un premier temps, de l’attraper par l’épaule mais à la vue du contexte de leur relation déjà bien complexe, Aaron opta pour une solution un peu moins brusque.

-Meolian ! l’appela-t-il.

Elle ne semblait pas l’entendre. Ou faisait-elle semblant de ne pas l’entendre ?

-Meolian !

Ah ! Cette fois, la jeune femme se retourna.

-Laisse-moi d’abord parler s’il te plaît, l’implora-t-il. Je sais que tu dois sûrement me prendre pour un monstre, quelqu’un qui n’hésite pas à ensorceler des gamins.

Il marqua une pause.

-Mais c’est faux. Jamais je ne serais capable de faire ça ! J’ai agi sur le coup du stress, de l’instinct, de la peur.

Il lui prit la main d’un geste doux.

-Pardonne-moi. S’il te plaît.

OK, OK ! C’était peut-être un peu trop du genre "Pardonne-moi je t’en prie !". Mais il fallait tout donner en espérant convaincre Meolian du fait qu’il n’était PAS un monstre, et ce par tous les moyens. La jeune femme ne semblait pas répondre. Les deux étudiants se regardaient juste dans les yeux. On aurait dit une véritable scène de Roméo et Juliette. Cette pensée redonna un peu de baume au cœur du Serdaigle.

-Alors ? Qu’en dis-tu ?

Aaron décida qu’il était sage qu’il enlève sa main, et c’est ce qu’il fit. Soudainement, quelqu’un se dirigea vers eux. Le Bleu et Bronze remarqua à sa cravate rouge et or qu’il était un Gryffondor. Cependant, il semblait très, vraiment très, énervé.

-On peut savoir ce qui passe ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t21108-aaron-swan-presentation
Meolian Farmest
avatar
Poufsouffle
Tell me who you are...
Date d'inscription : 28/05/2016
Parchemins : 272
Points d'activité : 0
Avatar : Sierra Mac Cormick
Multicomptes : Lara Swiss
Image :
Âge : 14 ans
Année : 4ème
Situation financière :
  • ★★★☆☆


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 40-50-60
MessageSujet: Re: Quand la jalousie prend le dessus et que la rivalité s'installe... feat Meolian Farmest et Joon Park   Lun 12 Sep 2016 - 21:16

Meolian revenait d'une balade dans le parc avec ses ami(e)s Poufsouffle ; elle rêvassait depuis son retour à Poudlard. Ses am(e)s ne cessaient de la questionner pourquoi ces rêveries continuelles à longueur de temps mais elle ne savait pas comment leur annoncer sa relation naissance avec Joon Park, un Gryffondor. En plus elle ne l'avait pas revu depuis la rentrée, ils s'étaient croisés à plusieurs instants dans les couloirs, se volaient des baisers de ci de là au détour d'un couloir mais elle n'avait jamais retrouvé l'occasion de lui reparler.

Pas plus tard que la veille, elle s'était réfugiée dans la bibliothèque, où elle avait rencontré Aaron, un jeune homme de Serdaigle particulièrement impétueux. A cet instant là elle aurait aimé avoir Joon à ses côtés. Non pas que Aaron lui faisait peur loin de là mais au contact de Joon elle aurait été, plus en confiance. Elle avait choisi la fuite, car elle ne souhaitait pas d'ennui et en début d'année scolaire on ne savait pas ce qui pouvait lui tomber sur la tête.

Ses collègues Poufsouffle prenaient la direction du château, mais elle comme bien souvent, elle avait besoin de s'isoler, de réfléchir. Elle leur fit un signe de la tête leur indiquant qu'elle les rejoindrait un peu plus tard.

Le repas de midi n'allait pas tarder il y avait des groupes d'élèves disséminés un peu partout. Elle cherchait des gryffondor de la tête, son gryffondor. Il était temps qu'ils s'affichent en public et elle voulait voir s'il assumait sa relation avec elle. Par manque de confiance, elle se demandait encore comment un jeune homme de son genre pouvait sortir avec une fille comme elle, peu importe les raisons, elle voulait profiter de chaque instant.

Alors qu'elle se promenait seule, elle entendit son nom, plutot une syllabe et une deuxième fois plus distinctement, son coeur battit la chamade. il n'y avait pas spécialement de vent mais elle percevait difficilement la voix comme si la personne n'osait pas l'appeler ou appelait en sourdine. Elle se retourna et resta pétrifié : le garçon qui l'appelait n'avait pas une tunique rouge comme elle aurait pu l'espérer mais elle était bleue ; c'était Aaron, le garçon qu'elle s'était jurer d'éviter à tout prix depuis la veille et l'altercation.

Il se rapprocha d'elle et commença à psalmodier des excuses pour la veille, à dire qu'il était désolé, il lui prit la main et sur le coup elle n'eut pas la force de l'enlever car derrière lui au loin dans un groupe d'un rouge ruitelant, elle le voyait et lui aussi la voyait elle en était sûre. D'autant plus que quand, Aaron lui prit la main, lui aussi délaissa son groupe pour se diriger d'un pas déterminé vers son attroupement avec Aaron.

Aaron avait retiré sa main et semblait attendre une réponse à sa question... laquelle d'ailleurs ? probablement voulait il savoir si elle l'excusait de son comportement d'hier. Ca ne pouvait être que ça... Puis Aaron remarqua Joon car elle en était sûre maintenant c'était lui qui arrivait.

Quand Aaron lui demanda ce qu'il se passait elle s'exprima enfin envers les deux jeunes hommes : je te présente Joon... hum comment dire, elle se tourna vers Joon les yeux brillants et s'en rapprocha ; elle lui prit la main tendrement. Puis elle se retourna vers Aaron tu sais le comportement que tu as eu hier et comment dire puéril vis à vis de première année ce n'est pas à moi que tu dois présenter des excuses ; je t'ai juste couvert et signalé que tu étais dans tes torts ; la prochaine fois je ne te couvrerai pas sache le.

Les yeux de Joon brulait de rage, elle tentat de le calmer... elle se mit face à lui et lui parla tendrement calme toi, je n'ai rien fait, tu peux avoir confiance ; il m'a juste dérangé quellque peu hier, a été impulsif et m'a fait peur ; il cherche à s'excuser.

La seule chose que Meolian voulait maintenant que Joon les avait rejoint c'est discuter et éviter d'enveminer la situation qui semblait mal en point. les deux jeunes hommes se jugeaient du regard et toute parole apaisante envers Joon semblait décupler son énervement envers le bleu et bronze. Cela semblait de bonne augure pour une officialisation de leur relation à eux deux. Elle sourit intérieurement en maintenant sa main dans celle de Joon.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t20702-meolian-farmest
Joon Park
avatar
Gryffondor
Tell me who you are...
Date d'inscription : 19/07/2016
Parchemins : 191
Points d'activité : 360
Avatar : Park Chanyeol
Multicomptes : Hades Farmest
Image :
Âge : 15 ans
Année : Cinquième Année
Métier : Étudiant à Poudlard
Situation financière :
  • ★★★★★


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 40 - 50 - 60
MessageSujet: Re: Quand la jalousie prend le dessus et que la rivalité s'installe... feat Meolian Farmest et Joon Park   Mar 13 Sep 2016 - 19:01

Jaelous? You wish...


C  e matin-là, après avoir flâné dans les couloirs et il devait l'avouer, consommer de la douce mari en cachette, il s'était rendu plus relaxer que jamais a la grande salle pour prendre un morceau, il s'était ensuite rendu a l'extérieure pour rejoindre son cercle d'amis qui semblait placoter de tout et de rien. Il les salua, et ce, joint plus ou moins a la conversation trop occupé a planer. Ce qui le sortit de sa bulle était le nom de Meolian qui venait de se faire crier non loin d'eux. Il regarda autour de lui et pu apercevoir la jolie blonde se faire rejoindre par un serdy. Il la regarda en souriant et avais envie de la rejoindre. Par contre, le geste que le mec posa lui fit tout de suite perdre son sourire et ses sourcils se froncèrent. Le putain de bleuet en question venait de prendre la main de sa douce et il ne pu empêcher la colère monter en lui a la vue de ce geste. S'était qui se crétin qui se permettait de toucher a SA copine.


Face au silence de Joon, ses amis suivirent le regard de celui-ci qui ne lâchait pas des yeux les deux jeunes gens au loin. On pouvait sentir la rage émaner de lui a 1km à la ronde et si cela avait été possible, on aurait sans doute pu voir de la fumer lui sortir des oreilles. Confus, ses amis lui demandèrent ce qui se passait, mais Joon ce contentât de leur dire de la fermer sèchement puis serrât les poings pour ensuite bousculer celui qui se tenais a sa droite et se mettre a marche vers le duo d'un pas pressé. Ses yeux rougis par la drogue étaient maintenant noirs et dilater à souhait et lançais des éclairs vers l'adolescent qui était avec sa copine. Si un regard pouvait tuer, il serait tombé comme une mouche.


Une fois arriver a leur coter, Joon plongea son regard rempli de colère sur Aaron, il entendi a peine Meolian le présenter mais il sentie bien la main qui s'était glisser dans la sienne. Elle continuât de parler avec le jeune homme, ce qui irrita celui-ci encore plus et du se retenir de ne pas serrer la main de la jeune fille trop fortement. La rage qu'il ressentait en ce moment était palpable et il n'écoutait pas du tout ce que sa copine disait. En fait en ce moment, il en avait rien à foutre. Ce qui l'intéressait en ce moment s'était ce mec et le besoin qu'il avait de lui exploser sa jolie gueule. Ce qu'il comptait bien faire, Joon n'était pas réputé pour savoir contrôlé ses excès de colère, en fait, il avait toujours été comme une bombe à retardement. Une fois enclenché, il était presque impossible de l'arrêter.


Ignorant Meolian il lacha la main de celle-ci pour s'approcher de celui qu'il considérais maintenant comme une menace d'une façon assez agressante. Joon qui faisait un bon mètre quatre-vingts, le surplomba de toute sa hauteur, il du d'ailleurs baisser son regard pour croiser celui de sa proi. Il le détailla de la tête aux pieds avec une expression de dégoût. Il ne le connaissait pas et il était loin de vouloir le connaitre croyez-moi. Il contracta sa mâchoire et serra les dents, pour ensuite s'adresser à lui. Sa voix rauque et dure se faisait dangereuse et face à la colère qu'il ressentait, son accent était beaucoup plus prononcé qu'a son habitude. En fait s'il n'avait pas fait attention de se rappeler que c'était un putain d'Anglais qui se trouvaient face à lui sans doute qu'il se serait mis à lui crier dans la gueule des vulgarités dans sa langue natale. Cependant, il se contenta d'une simple question donc il se foutait d'avoir la réponse.

    «Je peux savoir t'es qui pour te permettre de poser tes salemains de paysan sur ma copine ? »



Dernière édition par Joon Park le Lun 7 Nov 2016 - 20:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t20988-joon-park-quand-le-frangin-deba
Aaron Swan
avatar
Serdaigle
Tell me who you are...
Date d'inscription : 01/08/2016
Parchemins : 120
Points d'activité : 206
Avatar : Dylan O'brien
Multicomptes : L'Abraxan McRaven !
Âge : 16 ans.
Année : Sixième année.
Cursus : Même s'il n'a pas encore l'âge d'entrer à Haveirson, il est sûr de ses choix et veut suivre un cursus d'Auror.
Métier : Compte devenir Auror. Ou politicien...ou les deux !
Situation financière :
  • ★★★★★


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 37- 47 - 57
MessageSujet: Re: Quand la jalousie prend le dessus et que la rivalité s'installe... feat Meolian Farmest et Joon Park   Mar 13 Sep 2016 - 20:44

Aaron regarda le jeune chintok. Le Gryffondor prit l’initiative foireuse de se redresser de toute sa hauteur. Il faisait quoi, un mètre quatre-vingt à tout casser, comparé au Serdaigle qui atteignait presque les deux mètres. Cependant, il était vouté et donc était inévitablement rapetissé. Le jeune homme se redressa alors à son tour et dépassa de quelques centimètres le Rouge et Or. Il semblait le prendre pour une proie, se considérant sûrement comme le prédateur. Mais Joon allait vite voir que les rôles s’inverseront avant qu’il n’ait pu dire ouf.

-Je peux savoir t’es qui pour te permettre de poser tes sales mains de paysan sur ma copine ?

Sa voie était incroyablement forcée et rauque. De plus, l’accent asiatique qu’il rajoutait en prononçant cette phrase qu’il voulait menaçante rendait la compréhension terriblement difficile. C’était donc sa petite copine ! Tout s’explique dans ce cas-là. En même temps, cela aurait été bizarre si le chintok débarquait en rage sans aucunes raisons valables. En fin, il avait l’air de vouloir en découdre avec le Serdaigle et après l’altercation de la veille, il n’avait aucune envie d’ensorceler une autre personne devant Meolian. La Poufsouffle le prendrait vraiment pour un monstre et la case "je m’excuse" ne sera plus du tout disponible. Mais d’un autre côté, si le Lionceau attentait à sa sécurité, le jeune homme n’hésiterait pas à lui lancer un sort offensif pour le mettre hors d’état de nuire. Son ego surdimensionné lui ordonnait de toute façon de toujours être le prédateur, jamais la proie. Les deux étudiants se regardaient alors en silence, s’étudiant mutuellement l’un l’autre.

Meolian, elle, ne semblait pas faire grand-chose. Elle les observait. Aaron mourait d’envie de lui demander si tout aller, si elle était contente de regarder le spectacle et si elle voulait, éventuellement, un paquet de pop-corn. Tout ça sur un ton condescendant, bien sûr, ce serait mal connaître le Bleu et Bronze. Non mais sérieux, la Poufsouffle attendait quoi, qu’on se frappa sur la gueule pour savoir lequel des deux garçons remporteraient son cœur ? L'Aigle ne s’abaisserait jamais à ce niveau. Se donner en spectacle ! Et puis quoi encore !

-Ecoute, lui dit Aaron d’un ton calme et très pacifiste. Je ne veux pas sortir avec Meolian. Je venais juste m’excuser de mon comportement de goujat à la bibliothèque. Je ne veux pas de problèmes, ni d’emmerdes.

Le Bleu et Bronze espéra que cette phrase arrive à calmer le Gryffondor en furie. Certes, il était prêt à se battre, mais voulait à tout prix que cela se passe normalement, que l’on mette ça sur le compte d’un malentendu et que les trois étudiants repartent tranquillement suivre leur chemin. Cependant, pour être franc, il connaissait un peu la réputation de Monsieur Joon Park. Un véritable raté de la vie qui passait son temps à boire et à se droguer. En réalité, avant ce moment fatidique, Aaron se méfiait de cette rumeur. Mais maintenant qu’il tient le Lionceau en grippe, il était persuadé de ce ragot. Tout à coup, ce jeune fou fit un geste que le Serdaigle identifia tout de suite comme menaçant, à tort ou à raison. Bien que ce mouvement ne le toucha pas, il brandit sa baguette de vigne finement sculptée et la brandit en direction du Rouge et Or. Après mûres réflexions, l'Aigle décida que c'était une idée stupide et rengaina son bout de bois magique. Il jeta ensuite un regard à Meolian, comme pour lui dire "Fait quelque chose, où ça risque de partir en cacahuètes. Bref bouge ton cul quoi ! Sépare-nous par tous les moyens !"
.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t21108-aaron-swan-presentation
Meolian Farmest
avatar
Poufsouffle
Tell me who you are...
Date d'inscription : 28/05/2016
Parchemins : 272
Points d'activité : 0
Avatar : Sierra Mac Cormick
Multicomptes : Lara Swiss
Image :
Âge : 14 ans
Année : 4ème
Situation financière :
  • ★★★☆☆


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 40-50-60
MessageSujet: Re: Quand la jalousie prend le dessus et que la rivalité s'installe... feat Meolian Farmest et Joon Park   Mar 13 Sep 2016 - 21:06

Meolian était perplexe, atterrée de ce qu'il était en train de se passer ; les amis de Joon un peu plus loin regardaient la scène. Quand Joon se rapprocha d'Aaron en lui demandant pourquoi il posait les mains sur sa copine elle fut un instant flattée mais elle revint vite les pieds sur terre quand elle vit Aaron sortir une baguette. Elle pensa intérieurement "non mais cet abruti va pas sortir sa baguette et refaire le même genre de bêtise qu'hier quand même. Elle commençait elle aussi à rentrer dans une rage intérieure.

Ce n'était pas pour rien qu'elle s'était promise de l'éviter mais là non seulement il revenait à la charge mais en plus il avait énervé son Joon. Joon était très nerveux quand il était arrivé à son niveau, elle avait bien remarqué qu'il se passait quelque chose mais elle mit ça sur le compte de l'énervement. Elle courut vers Joon, s'interposa entre elle et Aaron qu'elle repoussa fermement.

Ce qu'elle vit dans les yeux de Joon elle ne l'avait jamais vu ; elle adorait s'y perdre ; leur relation était basée sur des échanges langoureux de regard depuis leur retour à Pourdlard ; au moyen de leur regard, elle réussisssait à ramener cette étincelle qu'elle avait vue pour la première fois à Kingcross. Le problème dans l'immédiat était qu'il ne la regardait pas, il était scotché sur Aaron.

Elle se mit sur la pointe des pieds en espérant attirer son regard et lui dit s'il te plait contrôle toi, je sais que tu peux le faire ; il n'en vaut pas la peine ; ne va pas gâcher ta vie pour un avorton pareil lui dit elle tendrement. Elle ne savait pas si les mots seraient suffisant ; elle les accompagnait d'un enlacement de ses épaules.

Puis elle se retourna vers Aaron en lui disant oui c'est mon copain e franchement à ta place je déguerpirais vite fait lui dit elle. Mais Aaron ne bougeait pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t20702-meolian-farmest
Joon Park
avatar
Gryffondor
Tell me who you are...
Date d'inscription : 19/07/2016
Parchemins : 191
Points d'activité : 360
Avatar : Park Chanyeol
Multicomptes : Hades Farmest
Image :
Âge : 15 ans
Année : Cinquième Année
Métier : Étudiant à Poudlard
Situation financière :
  • ★★★★★


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 40 - 50 - 60
MessageSujet: Re: Quand la jalousie prend le dessus et que la rivalité s'installe... feat Meolian Farmest et Joon Park   Mer 14 Sep 2016 - 0:23

Jaelous? You wish...


L a réponse qu'Aaron lui donna ainsi que son ton ne lui plaisait pas, mais alors pas du tout. Bon d'accord, il venait de lui confirmer qu'il n'était pas intéressé a sa copine. C'était bien, mais quel con d'admettre a Joon qu'il avait eu un comportement de merde face à sa copine. Qu'est-ce qu'il croyait ? Qu'il allait apprécier l'information et ce coucher comme un bon toutou ? Il rêve l'abruti. Joon de nature protecteur se devait de gratter pour savoir de quoi il parlait ensuite, il lui casserait gueule. Ouais bons plan. Alors qu'il allait se retourner vers Meolian pour lui demander de quoi il parlait du coin de l'œil il aperçut le serdy sortir sa baguette et la pointer sur lui. Mauvaise idée ! Joon bougea tel une flèche vers lui, mais avant qu'il n'est pu fait quoi que ce soit Meolian s'interposât. Il ignora sa copine et sortie sa baguette a son tour, il tenta temps bien que mal de ce dégager de l'étreinte de la jeune fille sans lui faire mal.


S'il n'avait pas été dans une colère noire sans doute que Joon aurait ri a la remarque de la poufsouffle. Gacher sa vie, elle l'était déjà à moitié... Car il ne pouvait pas dir quelle l'était complêtement vue quelle en faisant maintenant partie. Mais il se tut et ce contenta de regarder Aaron tel un animal prêt a l'attaque. S'il pensait que parce que sa copine était là l'arrêterais alors il rêvait. Même s'il ne se battrait pas aujourd'hui il pouvait être sûr qu'il se vengerait et ce très bientôt. On ne froissait pas un park's sans en subir les conséquences et ceux-ci étaient d'habitude remplie de cruauté. D'ailleurs il était chanceux qu'il soi à Poudlard, car s'il l'aurait croisé en dehors, Jon ne se serait pas gêné de luis envoyer un doloris en pleine gueule ou un autre sort de magie noire de son cru. Car oui Joon était très doué pour ce genre de magie. La magie noire faisait partie de lui depuis l'enfance. C'était quelque chose que leur parents parents encourageaient à leur enfant à'apprendre. D'ailleurs, lui et ses potes de Séoul passait beaucoup de temps ensemble, enfermer dans les bibliothèques de leurs demeures pour en apprendre le plus sur le sujet. Si pour certains ce genre de magie était mal vue, pour eux c'était fascinant et beaucoup plus utile que savoir comment changer la couleur de ses cheveux. Et il devait avouer qu'a force de la pratiquer en toute discrétion bien sur, il était devenue assez doué pour l'utiliser. Joon ne put d'ailleurs contenir le sourire de sadique et empli de cruauté qu'il lança à Aaron. Il s'imaginait bien lui envoyer un doloris et une fois à terre l'éviscérer tel un animal pour ensuite l'étouffer avec ses propres tripes. Il était certain qu'il y avait un sort qui pouvait justement fair sa. Bon peut-être pas l'étouffer, il devrait surement s'en charger lui-même mais bons.


Lorsqu'il revint à la réalité, Joon rangea sa baguette, il n'avait pas l'intention d'utiliser de magie pour l'instant, il s'occuperait de son cas plus tard quand il pourra le coincer seul et il n'avait pas très envie de faire peur à Meolian et qu'elle se rendre compte à quel point il pouvait être détraqué. Pas sur quelle aurais envie de continuer de le voir si elle le voyait agir en psychopathe. Il se contenta donc de garder son regard glacial et vide sur le bleu et argent. Lorsqu'il lui adressa la parole, son timbre de voix était différent de celui qu'il avait utilisé plus tôt. S'était mielleux, calme et doucereux, mais on pouvait y déceler autre chose aussi. S'il croyait que Joon était calmé, il aurait une surprise plus tard.

    «Un comportement de goujat ? Quel genre de comportement ? Et à ta place je réfléchirait avant de me répondre n'importe quoi. Je suis peu être défoncé, mais cela n'affecte en rien mes capacités... »



Dernière édition par Joon Park le Lun 7 Nov 2016 - 20:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t20988-joon-park-quand-le-frangin-deba
Aaron Swan
avatar
Serdaigle
Tell me who you are...
Date d'inscription : 01/08/2016
Parchemins : 120
Points d'activité : 206
Avatar : Dylan O'brien
Multicomptes : L'Abraxan McRaven !
Âge : 16 ans.
Année : Sixième année.
Cursus : Même s'il n'a pas encore l'âge d'entrer à Haveirson, il est sûr de ses choix et veut suivre un cursus d'Auror.
Métier : Compte devenir Auror. Ou politicien...ou les deux !
Situation financière :
  • ★★★★★


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 37- 47 - 57
MessageSujet: Re: Quand la jalousie prend le dessus et que la rivalité s'installe... feat Meolian Farmest et Joon Park   Ven 16 Sep 2016 - 18:30

HRP:
 


Aaron venait de ranger sa baguette en vigne. Joon, quant à lui, avait sorti la sienne qui semblait être en chêne rouge si la mémoire du Serdaigle n’était pas défaillante. Bien sûr que non ! Elle ne pouvait être défaillante, il était un des meilleurs élèves de tout Poudlard. Pour une ordure pareille, le jeune homme lui aurait donné de l’if. Meolian avait sûrement reçu son signal, car elle s’était interposée entre le chintok et le garçon. Soudainement, elle sembla fixer Joon d’une manière… comment dire… romantique. Comme si elle se perdait dans ses yeux, et tout le blabla qui suivait avec les rituels puérils des amoureux. La stupide Poufsouffle le poussa alors violement et il recula de quelques mètres. Comment osait-elle ! Mais bon, puisqu’elle semblait être la protégée de ce taré de Gryffondor, il ne tenta rien, pas par peur, mais par sagesse. Miss Farmest se dressa alors sur la pointe des pieds pour pouvoir atteindre la hauteur de son petit-ami. Le Serdaigle entendit ce qu’elle tenta de murmurer à l’oreille de Joon. Le sang d’Aaron ne fit qu’un tour. Vraiment ? Un avorton. Si seulement il n’y avait pas eu son petit-ami stupide, il lui aurait amèrement fait regretter ces paroles. Ce n’était de toute façon qu’une sale petite créature fragile et innocente, qui serait incapable de se débrouiller sans son petit toutou de Park. Il ne disait pas ça car c’était une fille, bien au contraire, car l’Aigle en connaissait de son année ou même plus jeune qui n’approcherait pas même si sa vie en dépendait. A croire que la victime n’avait pas fini de les lui casser, elle se retourna et lui dit d’un ton de défi :

-Oui c’est mon copain et franchement à ta place je déguerpirais vite fait.

Tiens ! Ces petites ailes avaient poussé depuis qu’elle avait sous la main son esclave. Ridicule ! Un long silence s’en suivit. Soudainement, ce drogué de Rouge et Or lui lança un sourire sadique. Comme ce pauvre Godric Gryffondor devait avoir honte en voyant ce petit ignare dans sa maison. Paix à son âme. Le toutou à sa maîtresse devait sûrement penser aux pires méthodes de vengeance. Qu’il ne s’en fasse pas, Aaron en connaissait aussi. Voyez-vous, le problème des mages noirs, c’est qu’ils pensent tous que les seules et pires méthodes de torture sont magiques. Comme ils faisaient pitié ! Le jeune homme voyait bien Park subir le maléfice de la roue pendant que le Serdaigle l’observait se vider petit à petit de son sang en l’entendant hurler quand la hache du bourreau vint lui couper un membre. Alors oui, le garçon était censé être un Auror, un gentil. Mais sa haine pour la magie noire était telle depuis la mort de Peter que l’Aigle voulait voir tous les mages noirs, tous les pratiquant de cette magie corrompue, mourir. Pourquoi la torture ? Pour servir d’exemple. Cela avait marché assez bien d’après l’Histoire de la Magie. Je sais ce que vous devez vous dire : cet Aaron est un monstre ! Mais c’était faux. Enfin en partie. Deux personnes résidaient à l’intérieur de son corps : en première, la gentille, celle qui aide volontiers les nouveaux élèves de Poudlard. La personne protectrice. De l’autre, la méchante, celle qui voulait voir tous les mages noirs mourir et éradiquer enfin ce fléau. La personne sadique. Cependant, la magie blanche pouvait aussi tuer, par étranglement grâce à un Incarcerem, exploser par un Bombarda Maxima, ou bien tuer à coup de plusieurs Stupéfix.

Il renvoie donc son sourire sadique à Joon, c’est-à-dire à l’esclave. Pas mal comme nouveau surnom ! Aaron l’approuve à deux milles pourcents. Donc, reprenons, l’esclave décida, par un éclair de sagesse très rare chez ce genre d’individu, de ranger sa baguette en if…pardon ! En chêne rouge. Un groupe de Gryffondor, sûrement les amis de Joon, les observaient. Pour cette raison, le Serdaigle décida qu’il n’y aurait pas de combat aujourd’hui. Pourquoi ? Par ce qu’il avait horreur de se donner en spectacle et que vraiment, ce ne serait pas sympa pour le Rouge et Or de se prendre une branlée devant tout le monde. Soudainement, le toutou à sa maîtresse lui dit d’un ton très calme, étonnement calme :

-Un comportement de goujat ? Quel genre de comportement ? Et à ta place je réfléchirais avant de me répondre n’importe quoi. Je suis un peu défoncé, mais cela n’affecte en rien mes capacités…


Un peu ? Aaron se retint pour ne pas exploser de rire. Il croyait vraiment…non mais attendez ! Il croyait vraiment que son ton mielleux allait duper l’Aigle. Il voulait devenir Auror, et si un ton mielleux le dupait, autant y renoncer tout de suite. Ce type était une ordure, un danger, un ennemi à abattre. Hors de question qu’il ne baisse la garde. Jamais. Tout à coup, à la surprise générale, et surtout du Serdy, quelqu’un vint s’incruster dans le trio bouillonnant. Qui pouvait être la personne assez folle pour s’approcher ainsi d’eux ! En se retournant pour la voir, le Bleu et Bronze comprit tout de suite qui était LA seule personne qui serait capable de s’interposer entre lui et un Magyar à Pointes pour le protéger. Ce n’était autre qu’Alexe Anderson, sa meilleure amie. Dans le Poudlard Express, lors de sa première année, il avait rencontré deux filles absolument charmantes. La première était Alexe, une sang-mêlé. La deuxième n’était autre que Loukkia, une sang-pur. Aaron avait été triste en voyant la jeune fille se faire répartir chez les Poufsouffles. Heureusement, il tombait dans la même maison que Miss Shafiq, ce qui lui avait redonné le moral. Il ne savait pas pourquoi la rousse était venue, ni ce qu’elle allait faire. La seule chose qu’il se doutait, c’était qu’elle était venue pour le soutenir. Cela semblait déplaire à Meolian et Joon, ce qui procura une joie sans nom au Serdaigle.



Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t21108-aaron-swan-presentation
Alexe Anderson
avatar
Poufsouffle
Tell me who you are...
Date d'inscription : 31/08/2016
Parchemins : 11
Points d'activité : 0
Avatar : Holland Roden
Image :
Âge : 16 Ans
Année : Sixième
Situation financière :
  • ★★★☆☆

MessageSujet: The call of the forest Avec Aaron Swan   Dim 18 Sep 2016 - 9:44

...


Dernière édition par Alexe Anderson le Jeu 29 Sep 2016 - 4:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Meolian Farmest
avatar
Poufsouffle
Tell me who you are...
Date d'inscription : 28/05/2016
Parchemins : 272
Points d'activité : 0
Avatar : Sierra Mac Cormick
Multicomptes : Lara Swiss
Image :
Âge : 14 ans
Année : 4ème
Situation financière :
  • ★★★☆☆


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 40-50-60
MessageSujet: Re: Quand la jalousie prend le dessus et que la rivalité s'installe... feat Meolian Farmest et Joon Park   Dim 18 Sep 2016 - 11:15

Joon s'était calmé, mais elle le ressentait plutôt comme un faux semblant ; il avait ravalé sa rancoeur et voulait en savoir un peu plus sur ce qu'il s'était passé. Les camarades autour d'eux était bien trop nombreux, même s'il était une fervente partisane de la vérité, elle ne pouvait dire devant tout le monde le sort qu'Aaron avait lancé sur un première année ça ne se faisait pas. Il était probablement pas maître de lui même absorbé comme eux tous par une rentrée particulièrement éprouvante pour les nerfs y compris des plus jeunes.

Elle remarquait que les yeux d'Aaron lançait des éclairs désormais dans sa direction, elle y était probablement allé un peu fort en le traitant de goujat mais comme à son habitude quelques fois ses mots avaient dépassé sa pensée. Elle ne voulait pas que la situation s'envenime plus qu'elle ne l'était déjà. Elle l'avait vu sortir de ses gonds hier, le sort avait été lancé sur un première année non encore formé, là il était certain que si l'affrontement avait lieu en lui et Joon, l'issue ne serait probablement pas la même. Il fallait à tout prix éviter tout esclandre.

Elle allait pour prendre la parole quand ils furent dérangés par une de ses ainées de Poufsouffle qu'elle ne voyait que rarement hormis dans la salle commune. Elle ne s'était jamais particulièrement causée mais son tempérament impétueux ne l'avait pas fait passée inaperçue. Alexe semblait essoufflée, parraisait avoir couru, les pieds nus, abimés par des branches par terre. Telle une pile électrique elle s'adressait à Aaron. Contrairement à son premier avis, elle semblait visiblement enchantée de ce qu'elle venait de vivre.

Elle lui dit timidement coucou alexe que t'est il arrivé ?
puis avant qu'Alexe n'ait eu le temps de répondre elle se tourna vers Joon et Aaron et leur dit écoutez les garçons on va peut être cesser de se chamailler non ? Joon je t'expliquerai, je ne veux pas créer d'esclandre là au milieu et Aaron je t'ai dit ne je ne veux pas te causer de tort sinon je serais allée voir directement Me MacGonagall si j'étais vraiment si remontée que ça... pour le bien de tout le monde cessons de nous quereller ce serait peut être aussi bien non ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t20702-meolian-farmest
Joon Park
avatar
Gryffondor
Tell me who you are...
Date d'inscription : 19/07/2016
Parchemins : 191
Points d'activité : 360
Avatar : Park Chanyeol
Multicomptes : Hades Farmest
Image :
Âge : 15 ans
Année : Cinquième Année
Métier : Étudiant à Poudlard
Situation financière :
  • ★★★★★


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 40 - 50 - 60
MessageSujet: Re: Quand la jalousie prend le dessus et que la rivalité s'installe... feat Meolian Farmest et Joon Park   Lun 19 Sep 2016 - 5:59

Jaelous? You wish...


J oon soutenait le regard d'Aaron, la question était de savoir qui lâcherait l'affaire le premier. Certainement pas Joon, sa fierté lui en empêchait. Il ne devait pas reculer devant ce mec, s'était une question d’honneur. Un Park's ne s'inclinait jamais et ce n'était pas Joon qui ferait exception a cette règle. Trop concentrer à soutenir le regard du bleuet, il remarqua à peine la nouvel venue. Il l'avait seulement aperçu légèrement du coin de l’œil. Curieux, il jeta un coup d’œil rapide et ses yeux se froncèrent face à l’aplomb que cette jeune fille avait de venir les interrompe dans leur combat de coqs.


Contrarier, il porta toute son attention sur elle. Il la détailla de la tête au pied et ne pu s’empêcher une grimace de dégoût à la vue de son apparence. La petite rousse, était échelée au possible et sale, tout comme son visage et ses vêtements qui devait l'avouer était de bon goût. Ses joues état égratigner, mais le pire s'était ses pieds. Il saignait et il était noir de saleté. Elle avait l'air d'une vraie sauvage. Joon se demanda d’ailleurs si ce n'était pas la copine d'Aaron. Dur a dire, il semblait proche s'était indéniable. Se paraissait dans la façon que la rouquine interagissait avec lui. Dur a dire, il semblait proche s'était indéniable. S'était ridicule. D’ailleurs, il ne pu s'empêcher de la regarder avec une expression remplie de jugement.


Ennuyer à souhait, Joon se trouva une activité pour passer le temps. Activité qui consistais a regarder sa manucure parfaite. Il écouta distraitement les mots qui sortaient de la bouche de sa douce. Et ne pu s’empêcher de rouler les yeux pour montrer son exaspération. Il aimait bien Meolian, mais parfois, il la trouvait trop gentille. Ce n'était pas un défaut loin de là et en temps normal, il appréciait se coter de sa personnalité. Mais là, maintenant, il n'était plus l'heure à la gentillesse. Le mec l'avait froissé et il ne s'en tirera pas si facilement. Que Meolian comprenne ou non, il devait se défendre. S'était sa fierté qui était en jeu. S'il lâchait prise parce que sa copine lui ordonnait, il paraîtrait faible, et sa jamais il ne le permettrait. Lorsque Meolian se tu enfin, Joon qui avait cet air ennuyé sur le visage et toujours en trin d'admirer ses ongles, s'adressa de nouveau à Aaron. Il ne daigna même pas le regarder. S'était a quel point il lui donnait de l'importance. Aaron n'était rien à ses yeux. Un simple grain de poussière parmi temps d'autre. Il finit par se racler la gorge et lorsqu'il parla, on pu clairement déceler le dédain dans sa voix.

    «Aaron... Qu'est-ce que sait cette chose qui pendouille a ton bras ? »




Dernière édition par Joon Park le Lun 7 Nov 2016 - 20:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t20988-joon-park-quand-le-frangin-deba
Aaron Swan
avatar
Serdaigle
Tell me who you are...
Date d'inscription : 01/08/2016
Parchemins : 120
Points d'activité : 206
Avatar : Dylan O'brien
Multicomptes : L'Abraxan McRaven !
Âge : 16 ans.
Année : Sixième année.
Cursus : Même s'il n'a pas encore l'âge d'entrer à Haveirson, il est sûr de ses choix et veut suivre un cursus d'Auror.
Métier : Compte devenir Auror. Ou politicien...ou les deux !
Situation financière :
  • ★★★★★


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 37- 47 - 57
MessageSujet: Re: Quand la jalousie prend le dessus et que la rivalité s'installe... feat Meolian Farmest et Joon Park   Lun 19 Sep 2016 - 20:28

Aaron détailla de la tête au pied sa meilleure amie. Vous voyez la femme de Gorges de la Jungle ? C’était elle après s’être battue avec un rhinocéros enragé. Alexe avait les cheveux remplies de feuilles tantôt vertes, tantôt brunes. Ses pieds, n’en parlons pas ! Ils étaient noir charbon et ils avaient quelques blessures bénignes. Ses beaux habillés avaient été froissés mais pas arrachés, heureusement. Elle s’était fait un petit make-up style sauvageonne composé de tourbe et de terre fraîche.

-Alexe ! Qu’est-ce qu’il t’ait arrivé !

L’Aigle avait complètement oublié cet insignifiant Rouge et Or pour se concentrer sur une personne qui l’intéressait vraiment, c’est-à-dire la Poufsouffle, qui devait sûrement avoir passé le pire jour de sa vie. Mais non. Elle semblait radieuse, les yeux pétillants comme jamais. Elle venait de s’exclamer que ce qu’elle avait vécu était « grandiose ». Oh non, le Serdaigle venait à peine de comprendre ! Elle revenait sûrement de la Forêt Interdite, où elle avait la manie d’étudier des créatures fantastiques. Alors oui, son dévouement pour ces bêtes incroyables était respectable, mais les risques qu’elle prenait beaucoup moins ! Autant vous dire tout de suite qu’Aaron a été son sauver dans bien des situations ;

Un jour, le Bleu et Bronze l’avait sauvé en l’écartant de la trajectoire d’un dangereux coup de pattes d’hippogriffe. Un autre, il avait empêché une sirène de la noyer dans le Lac Noir et encore une autre fois, il avait paralysé grâce à un sortilège des Lutins de Cornouailles. Alexe avait sans faire exprès détruit une branche sur laquelle ils avaient élu domicile et, vengeurs, les petits hommes ont voulu la lapider avec des branchages. Vous voyez, sans lui, la Jaune et Noire serait sûrement morte à l’heure qu’il ait. D’un autre côté, ces deux loustics s’assemblaient bien car même si la jeune femme était un peu trop imprudente à son goût, elle était la meilleure en Soins au Créatures Magiques et en tous ce qui touchait zoologie des êtres magiques et aidait parfois, même plus souvent que le Serdaigle ne voulait bien l’admettre, le jeune homme en cette matière. Alexe était de toute façon une personne brillante, seul un imbécile ou quelqu’un de mauvaise foie pourrait le contredire.

Meolian commença à parler, échangeant quelques politesses avec son ainé de Poufsouffle, et proposa ensuite grosso modo que l’on arrête tout là et que chacun parte de son côté. Elle dit aussi à Aaron qu’elle ne voulait pas lui nuire, ce qu’il ne crut pas le moins du monde. L’Aigle était partant pour cesser de se battre, mais pas Park. Tout d’abord, ce petit insecte avait osé détailler Alexe de la tête au pied sans gêne. D’ailleurs celle-ci devait avoir compris que la situation était plus qu’électrisant car le Bleu et Bronze n’avait même pas répondu à sa question et il en était vraiment meurtri et désolé. Et là, là, Joon fit la chose à ne pas faire ! A ne pas faire ! D’abord, le Serdaigle ne vit que son petit sourire stupide et affligeant de prétentieux et soudainement, ce parasite osa lui dire d’un ton moqueur et dédaignant :

-Aaron... Qu'est-ce que sait cette chose qui pendouille à ton bras ?


Le Bleu et Bronze, en alerte, fixa sa main et écarquilla les yeux. Voilà ce qui passait quand on baissait la garde fasse à une ordure de ce type ! Ses ongles avaient grandi d’au moins vingt centimètres et ondulaient légèrement. Aaron eut un rire nerveux et sortit doucement sa baguette de sa poche.

-Je vais juste me couper les ongles, je ne vais quand même pas être assez puéril pour refaire la même chose que ton esc… que ton petit-ami Meolian.

Ouf, rattrapez de juste. Mais si les deux imbéciles croyaient qu’il n’allait rien faire, ils s’enfonçaient un gros doigt dans l’œil. Personne ne le ridiculiser ainsi. Il ne laissa pas le temps au Gryffondor de réagir et braqua d’un mouvement sec sa baguette en vigne sur le Rouge et Or. La question était quel sort ? Aaron opta d’abord pour un Stupéfix bien lancé mais non, c’était bien trop violent pour un simple rallongement des ongles. Il avait allongé ses ongles, l’Aigle s’occuperait de sa magnifique dentition.

-Dentesaugmento
! cria-t-il d’une voie sonore.


Un éclair toucha la bouche de l’asiatique et ses dent commencèrent à prendre des formes grossière et à s’agrandir. Avant même que Joon s’avança vers lui ou est fait n’importe quel geste hostile, Aaron commençait déjà à murmurer à voie basse des charmes de protection qu’il n’aurait qu’à activer d’un coup de baguette si jamais un danger potentiel se présentait. Aaron ne regarda pas Alexe, qui était un peu en retrait derrière lui, et fixait le Rouge et Or. Il espérait juste que sa meilleure amie était prête à se battre en cas de nécessité…
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t21108-aaron-swan-presentation
Invité
Tell me who you are...
MessageSujet: Re: Quand la jalousie prend le dessus et que la rivalité s'installe... feat Meolian Farmest et Joon Park   Lun 19 Sep 2016 - 21:54

« Protego ! » cria le professeur des potions.
D'un geste brusque, les traits tirés. Il se posta avec douceur devant les deux poufsouffles. Lui, ce lâche. Ce professeur qui court, qui fuit. Et pourtant, il se plaçait face à un élève de sixième année, le regard fier, le menton haut. Qu'il était fier, le petit professeur de potions.
Mais il n'était pas question de fierté et de confiance ici, le règlement venait d'être enfreint, et Slughorn ne laisserait pas passé un tel manque de maturité.
« Vous me décevez beaucoup, Swan. Vous êtes pourtant un excellent élément en classe. » affirmait-il, faisant tressauter son épais sourcil. « Que diable vous arrive-t-il ? »
La surprise et la stupeur sur son visage était le synonyme de sa déception.
Il regarda un instant les ongles du serdaigle et d'un coup de baguette, en une prière silencieuse, il tapota sur la main de son élève.
Il soupira, bruyamment.

« Je me vois dans l'obligation de vous retirer quinze points. En ce début d'année, voilà qui est bien fâcheux pour la maison des fiers aigles. »
Il pivota légèrement vers le gryffondor. « Monsieur Park, ce n'est pas la première fois que nous vous retrouvons lié à une bagarre. J'ignore ce qu'il a pu se passer ici, et par Merlin, je suis attristé d'un tel manque de maturité. Devant deux jeunes femmes en plus, un combat de coqs, et puis quoi encore ? C'est une honte pour la gente masculine. »
Alors qu'il entendait derrière lui les pas précipités, il se dépêcha. « Je vous prierais de présenter vos excuses l'un à l'autre, et sur le champ, donnez la preuve de votre bonne foi face à votre directrice. »
Le professeur rangea sa baguette sous sa cape et s'écarta des jeunes femmes.
Il regardait la directrice se diriger vers eux avec un rictus désagréable, le même qu'il fait lorsqu'il est nerveux, retroussant la lèvre supérieure, plissant le nez et faisant tressauter son épais sourcil de gauche. Il renifla et s'essuya nerveusement le front.
Il avait tellement de choses à faire, repérer les meilleurs élèves, organiser des soirées... Pas de temps à perdre avec de tels enfantillages.

Revenir en haut Aller en bas
Professeur McGonagall
avatar
Professeur
Tell me who you are...
Date d'inscription : 19/07/2011
Parchemins : 28
Points d'activité : 17
Année : Professeur de Métamorphose
MessageSujet: Re: Quand la jalousie prend le dessus et que la rivalité s'installe... feat Meolian Farmest et Joon Park   Mar 20 Sep 2016 - 0:10




MINERVA MCGONAGALL



Minerva McGonagall semblait décidée à prendre l'air à l'occasion d'une courte ballade dans le parc de l'école. Son poste de directrice lui prenait du temps et elle avait encore bien du travail à faire. Toutefois, quelques minutes pour profiter des jours de beau temps lui feraient du bien. Mais c'était sans compter sur la scène qui se déroulait à l'instant même un peu plus loin. Deux garçons se battaient, en duel, alors que cela était formellement interdit par le règlement de l'école. Minerva en restait bouche bée ! Elle se dirigea toutefois vers eux, mais étant trop éloignée, le professeur Slughorn s'interposa bien avant l'écossaise. « Eh bien, qu'est-ce que ceci ? », prononça-t-elle en arrivant à leur hauteur. « L'un de vous aurait-il l'obligeance de m'expliquer de quoi il retourne ? ». Les sourcils froncés, elle les regarda tous, un à un, avant de remercier son collègue. « Horace, je vous remercie d'être intervenu si rapidement ».

Mais le ton plus posé qu'elle avait utilisé en s'adressant au Maître des Potions disparut bien vite, et elle retrouva alors toute sa sévérité et sa mauvaise humeur. « C'est un véritable scandale, une honte ! Je ne sais ce qui parvient à me retenir de vous faire rentrer chez vous dans les plus brefs délais ! Dois-je vous rappeler qu'il est formellement interdit de se battre en dehors du club de duel ? Il me semble que ce club ne se réunit pas dans le parc ». Pincée, sèche et sévère, son ton était menaçant - elle grondait sans doute plus qu'elle ne parlait. « N'avez-vous donc pas eu assez du massacre de l'année dernière ? Vous faut-il donc plus de drame et de bataille afin d'affirmer votre virilité, jeunes hommes ? Puérils et inconscients. Voilà donc les caractéristiques que vous souhaitez que l'on retienne de vous ? ».

On pouvait difficilement faire plus menaçant en ce qui concernait le regard et le ton qu'employait Minerva. Et dans le fond, la directrice n'avait que faire qu'ils s'excusent ou regrettent leur geste. « Et si vous croyez affirmer une quelconque force de caractère, un certain courage ou que sais-je d'autre encore... Sachez que vous vous trompez lourdement ! Vous ne faites que vous tourner en ridicule ! ». Et, suite à cela, elle se tourna vers les deux jeunes filles qui étaient encore présentes et qui, de toute évidence, semblaient être à la base de cet affrontement stupide entre deux adolescents. Elle leur parla également avec la plus grande sévérité. « Quant à vous, Mesdemoiselles, je vous demanderais de bien vouloir cesser de perturber ainsi deux jeunes hommes dont les hormones sont de toute évidence déjà bien trop en ébullition. Dois-je vous rappeler que vous êtes à l'Ecole de Magie Poudlard, la plus grande école de magie du Royaume-Uni ? Et si j'encourage fortement les élèves à tisser des liens avec leurs camarades, vous êtes là pour travailler avant tout, afin que l'on vous enseigne ce qui sera essentiel dans votre vie d'adulte. Alors si vous n'êtes pas capable de concilier votre vie scolaire et votre vie sentimentale et surtout si vous ne parvenez pas à empêcher que cela n'empiète et ne pose soucis dans la vie des autres... je vous conseille vivement de faire un choix et de remettre de l'ordre dans vos priorités ».

Suite à quoi, Minerva tourna immédiatement le dos à ces deux jeunes filles, pour s'adresser une nouvelle fois aux deux délinquants. « Je suppose que votre professeur de Potions a déjà dû vous retirer quelques points... », commença Minerva en s'en remettant entièrement au jugement de son confrère. « Et quant à moi, je vous rajoute une punition supplémentaire afin de vous punir de votre irrespect et de votre inconscience ». Et, suite à quoi, elle attrapa chacun des garçons par l'un de leur bras, et elle les poussa légèrement afin qu'ils avancent d'eux-mêmes vers le château. « Swan. Park. Suivez-moi immédiatement. Une retenue vous attend. Comme chaque soir des deux prochaines semaines ». Minerva claqua des doigts et força les deux garçons à avancer. « Dépêchons. Même si vous, vous semblez avoir assez de temps pour vous adonner à de telles stupidités, en ce qui me concerne, je n'ai pas toute la journée ».



Revenir en haut Aller en bas
Meolian Farmest
avatar
Poufsouffle
Tell me who you are...
Date d'inscription : 28/05/2016
Parchemins : 272
Points d'activité : 0
Avatar : Sierra Mac Cormick
Multicomptes : Lara Swiss
Image :
Âge : 14 ans
Année : 4ème
Situation financière :
  • ★★★☆☆


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 40-50-60
MessageSujet: Re: Quand la jalousie prend le dessus et que la rivalité s'installe... feat Meolian Farmest et Joon Park   Mar 20 Sep 2016 - 9:38

Ses paroles étaient restées vaines à son grand désarroi ; elle ne put s'empêcher de hausser les sourcils et soupirer quand elle vit Aaron brandir sa baguette en direction de Joon. Elle l'avait couvert à la bibliothèque mais là c'était trop, elle ne pouvait laisser cet affront impuni... Alexe ne répondait pas comme estomaquée de l'attitude d'Aaron.

Elle imagina un instant que la baguette sortie resterait ainsi inoffensive mais lors du sort jeté par Aaron rapidement suivi d'un protego elle fut horrifiée. Non trop c'était trop là et de plus le Professeur Slughorn venait se mêler de l'affaire. Elle regardait de toute part et le vit arriver, petit homme qui se positionnait devant Aaron d'un ton déterminé. Il était impressionnant de sang froid ; mais il ne pouvait en être autrement entre un Professeur et un élève.

Quand il prononça sa sentence envers les deux jeunes hommes et la perte de points pour Serdaigle, elle estima qu'après tout ils s'en sortaient bien. Puis son sang ne fit qu'un tour quand elle perçut la silhouette qui arrivait furieuse dans leur direction. MacGonagall... là la sentence ne pouvait être que pire ; elle avait été dérangée en ce début d'année et il ne fallait pas la froisser.

Quand elle vint s'adresser à Joon puis Aaron puis à elles deux, elle ne manqua pas de s'empourprer, de regarder le bout de ses chaussures. Si elle avait pu s'enfiler dans le premier trou de souris venu, elle l'aurait fait sans hésiter. Bien sûr qu'elle se concentrait sur ses études, elle considérait avoir été relativement discrète dans sa relation avec Joon même si aujourd'hui elle éclatait au grand jour. Ils étaient simplement tombés dans des circonstances fâcheuses, le mauvais endroit au mauvais moment.

Elle entendit à peine MacGonagall repartir avec Joon et Aaron ; quand elle releva les yeux elle la vit partir avec les deux jeunes garçons. Elle se rapprocha prudemment d'elle car elle ne pouvait pas ne pas s'exprimer envers la directrice Madame, je tenais à m'excuser de vous avoir ennuyé en ce début d'année compliquée ; effectivement, la bataille a été éprouvante même si je n'ai pas assisté à celle-ci mais les regards des ainés et des professeurs ne sont plus les mêmes depuis. Donc je tenais sincèrement à m'excuser de tels enfantillages et de vous garantir de mon engagement de chaque instant dans les études que j'ai engagées dans votre prestigieuse école. Vous serez une directrice exceptionnelle. Au revoir Madame
.

Puis elle s'adressa au petit professeur des potions encore présents et lui sourit en disant merci monsieur de votre intervention, vous être un grand homme.

Volontairement, elle n'avait pas mentionné l'épisode de la bibliothèque avec Aaron, elle ne voulait pas l'enfoncer encore plus qu'il ne l'était déjà. Elle eut un bref regard pour Joon, un regard de soutien ; quant à celui pour Aaron, il ne se voulait pas agressif, mais il était dénué de sentiment quelconque.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t20702-meolian-farmest
Contenu sponsorisé
Tell me who you are...
MessageSujet: Re: Quand la jalousie prend le dessus et que la rivalité s'installe... feat Meolian Farmest et Joon Park   

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

MMHP :: Poudlard : extérieurs :: Le Parc-