Cours pour les 1ères aux 5èmes années. - Photographie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Tell me who you are...
MessageSujet: Cours pour les 1ères aux 5èmes années. - Photographie.   Mar 11 Oct 2016 - 17:17

COURS - 1ère à la 5ème année.
PHOTOGRAPHIE


Slughorn avait préparé des paillasses pour ses élèves. Il savait que ce cours serait parfaitement hétéroclite. Il l'ouvrait tout de même à plus de la moitié du collège Poudlard. Il s'épongea le front avec un vieux mouchoir avant de l'enfouir dans sa poche de pantalon. Il avait chaud, était stressé.
Le pauvre bonhomme.
Alors il sortit sa montre à gousset et patienta que les élèves s'installent chacun où il voulait. Après tout, nous n'étions pas là pour leur imposer des places. Hein ?
Les meilleurs sortiraient eux-même du lot, et pourrait profiter du privilège d'être dans le club de Slughorn, le si convoité club.

Il sourit nerveusement. Enfin pour sourire, il faudrait déjà que ça y ressemble. Une drôle de grimace accompagné d'un ricanement chaque fois qu'un élève le salua. Son épais sourcil tressautait chaque fois qu'il observait un élève.
Les maisons se mélangeaient, les paillasses étaient toute garni de fiole avec écrit partiellement le nom des ingrédients qui composait la potion...
« Photographie. »
Il leva la baguette qui écrit seule le mot sur le tableau. « Cette potion a la faculté de faire mouvoir vos photos. On en trouve déjà dans les appareils, mais il est toujours fascinant de savoir ce qui la compose... »
Il posa sa baguette sur son bureau en prenant une fiole dans ses mains, il la regardait comme un premier amour.
Dont les courbes sont de velours et l'âme de verre.
Il la leva face à lui et la présenta aux élèves. « Devant vous se trouvent les ingrédients qui composent cette belle mixture... Mais j'ai mis quelques pièges. Sur les étiquettes des fioles de vos paillasses, il manque des lettres. Sur le tableau vont s'afficher les étapes de la potions. Faites le correctement et vous aurez de bonnes notes... Échouer et ce sera... la décadence. » Le regard sombre, il finit par hoqueter en ricanant. « Mais pour l'heure, montrez moi vos talents. »
Talents qu'il rêvait d'apercevoir, de découvrir.
Pour sa collection.

Verser dans un chaudron froid 3 mesures d'huile d'Olive.
Faites chauffer le chaudron à feu doux jusqu'à sentir l'huile d'olive.
Découper l'échine du poisson-diable en dés très petits et mélanger à l'huile.
Patienter dix minutes jusqu'à ce que la fumée soit verte claire.
Extraire le jus des yeux d'acromentules... Attention, ça glisse. 3 pour une potion réussie.
Mélanger à feu fort jusqu'à ce que la potion devienne claire et la fumée transparente.


Il commença à vadrouiller vers les élèves prometteurs.
Revenir en haut Aller en bas
Jaya Elmandjra
avatar
Gryffondor
Tell me who you are...
Date d'inscription : 01/09/2016
Parchemins : 79
Points d'activité : 231
Avatar : Kaytlin Maher
Multicomptes : Skyler LaBier
Image :
Âge : 11 ans
Année : 1ère année
Situation financière :
  • ★★★★★


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 50 - 50 - 50
MessageSujet: Re: Cours pour les 1ères aux 5èmes années. - Photographie.   Mer 12 Oct 2016 - 16:33



❝ Cours de potions - Photographie ❞


Jaya
La connaissance de soi est le début de la sagesse
Jaya allait pour la première fois de sa vie participer à un cours de potion. Quand elle y pensais, faire des potions, c’était un peu comme faire la cuisine. Il suffisait de suivre la recepte. Des fois ça marchait, et des fois pas. Malheureusement pour elle, elle n’avait jamais été douée en cuisine. Emma, leur cuisinière, avait bien tenter de faire rentrer quelques notions dans sa petite caboche, mais rien y faisait. Elle faisait toujours tout brûler, étant distraite par un autre sujet qui l’avait subitement passioner.

En sortant de la salle commune, elle avait pris son livre de potions avec elle. Lorsqu’elle l’avait lu cet été, avant de venir en cours, elle n’avait pas tout compris. Elle avait vraiment eu l’impression de lire un livre de recette.

En arrivant dans la salle de classe, le professeur était déjà la. Elle était la première arrivée…


- Bonjour,
dit elle poliment et timidement, tout en se dirigeant vers l’une des table au second rang, près du mur.

Elle avait étouffer un cri de surprise lorsque leur professeur de potion leur avait expliqué qu’ils allaient faire une potion qui allait permettre de faire bouger les photos. En même temps, elle aurait du s’y attendre, qu’ils allaient l’apprendre à un moment ou a un autre. Et puis ce n’est pas comme si c’était la première fois qu’elle voyait les personnages se mouvoir dans les photographies. En grandissant, les portraits accrochés aux murs de leur manoir se promenaient un peu partout dans les autres cadres, et ça lui avait toujours paru comme une normalité. Ses amis, en primaire, avaient rigolés lorsqu’elle leur avait demander pourquoi est ce que les personnes dans les photos ne bougeaient pas. Ce jour là, elle s’était sentie humiliée, et depuis, à chaque fois qu’il lui arrivait un truc bizarre, elle n’en parlait à personne…

Elle allait donc se concentrer pour sa potion. Elle devait faire une bonne impression. Enfin, elle allait essayer de ne pas brûler sa potion… Et c’était pas gagné…

Elle commença par verser un peu d’huile sur sa cuillère qu’elle utilisait comme mesure, mais lorsque sa main avait tremblé, elle avait perdu un peu d’huile dans le chaudron…


* Bon… Ça me fait environ 3 mesures, à vu d’œil* pensa t’elle en jetant un coup d’oeil dans son chaudron. *Ennnnnsuiiiite… Allumer le chaudron… Bon… c’est ici que ça se passe* pensa t’elle alors qu’elle regarda sous le chaudron pour l’allumer.

Alors qu’elle avait réussi à allumer le feu, elle se retint de faire une petite danse de la victoire dans la salle de classe. Après tout, tout le monde semblait être capable, dans cette pièce à allumer du feu.

Pendant que son huile commençais a chauffer, elle regarda son poisson, un couteau à la main, ne sachant pas trop par où commencer. Elle inclina sa tête sur le côté, pris le poisson et commença à s’amuser avec, tout en faisait des grimaces qui ne faisaient rire qu’elle.

Puis, sentant une drôle d’odeur, elle reporta son attention vers son huile qui commençait dangereusement à crépiter.

*Oooooops, je devrais peut être couper mon poisson...*
, se dit elle, tout en coupant son poisson en petit morceaux. Bon, ils n’étaient pas très joli, mais bon sa potion allait devoir faire avec…

Alors qu’elle avait mis son poisson dans l’huile, (qui l’avait éclabousser au passage), elle regarda le tableau tout en essuyant avec sa manche les quelques gouttes d’huiles qui y avaient atterri. Sortir le jus des acroquoi ? Alors là… Elle était complètement perdue…


- Professeur, c’est quoi les acromentules ? A quoi elles servent ?
Demanda t’elle, tout en levant sa main comme une torpille.

En attendant que le professeur réponde à sa question, elle reprit son couteau en main, pris l’oeil de l’autre et le piqua. Et elle pris la peine de le faire en s’amusant. Elle avait levé son bras avec son couteau et, tout en faisant le bruit du vent, elle tenta de transpercer l’oeil, espérant ainsi en faire sortir le jus. Mais tout ce qu’elle avait réussi à faire, c’était de perdre son œil à l’autre bout de la table.

* Vilain...* se dit elle alors qu’elle le récupérais de nouveau.

Elle retenta l’expérience, mais elle ne fut pas plus concluante que la première fois…

*Peut être que… *

Elle reprit l’oeil, le posa délicatement sur sa table, prit son couteau et l’écrasa avec le plat de son couteau. Doucement le jus s’écoula et elle se hâta de le mettre dans une petite fiole avant de la mettre dans sa potion, qui elle continuait de cuire… Son poisson avait pris une couleur pour le moins étrange, mais elle espérait tout de même ne pas avoir complètement foirer sa potion.

Comme indiqué sur le tableau, elle augmenta le feu jusqu’à ce que la potion ait pris une couleur plus ou moins claire. Enfin, c’était ce qu’elle se disait… Elle était plus claire qu’au début en tout cas…


- Professeur, j’ai terminé ma potion…
dit elle d’une voix hésitante.

*A tous les coups je l’ai foirée et je vais devoir tout recommencer...*
©BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t21290-jaya-elmandjra-presentation
Meolian Farmest
avatar
Poufsouffle
Tell me who you are...
Date d'inscription : 28/05/2016
Parchemins : 272
Points d'activité : 0
Avatar : Sierra Mac Cormick
Multicomptes : Lara Swiss
Image :
Âge : 14 ans
Année : 4ème
Situation financière :
  • ★★★☆☆


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 40-50-60
MessageSujet: Re: Cours pour les 1ères aux 5èmes années. - Photographie.   Mer 12 Oct 2016 - 23:47

Hum, les potions ça la fascinait Meolian ; pourtant les première années, maladresse oblige, elle ne manquait pas de faire de magnifiques prouesses ridicules... mais en s'appliquant, y allant doucement et prenant son temps, elle finissait au final par y parvenir.

Elle mettait certes un temps peut être plus important que les autres élèves à réaliser la potion demandée mais le tout était de la réaliser comme il faut. Puis le Professeur Slughorn lui était sympathique, il était intervenu en début d'année lors de l'altercation entre Aaron et Joon ; elle lui était infiniment reconnaissante et n'avait jamais eu l'occasion de lui manifester ce sentiment.

Mais qu'importe ce n'était pas le jour pour lui en reparler, elle devait se concentrer pour réaliser sa première potion de l'année. Elle arriva tout sourire et adressa un "bonjour" chantonnant au Professeur. Elle vit la jeune Jaya déjà installée, elle choisit de s'installer sur la table à côté d'elle.

"coucou Jaya" lui dit elle en passant devant elle "je me mets vers toi mais je te préviens j'espère que je vais pas encore tout faire foirer tu sais avec mes hum bêtises habituelles".

Elle écouta alors les consignes pour réaliser cette potion destinée à faire danser les photos :

Verser dans un chaudron froid 3 mesures d'huile d'Olive.
Faites chauffer le chaudron à feu doux jusqu'à sentir l'huile d'olive.
Découper l'échine du poisson-diable en dés très petits et mélanger à l'huile.
Patienter dix minutes jusqu'à ce que la fumée soit verte claire.
Extraire le jus des yeux d'acromentules... Attention, ça glisse. 3 pour une potion réussie.
Mélanger à feu fort jusqu'à ce que la potion devienne claire et la fumée transparente.


Elle prit son huile d'olive qu'elle mesura doucement, alluma le feu en dessous de son chaudron et passa le nez en bord de marmite. "hum" ; une fine odeur venait lui chatouiller les narines. Elle baissa le feu, prit le poisson diable et découpa l'échine "aie" ; elle venait de se couper le bout du doigt, rien de dramatique en soi mais ça faisait tout de même un mal de chien. Elle récupère dans son sac ce que les moldus appellent des pansements s'en mit un au bout du doigt et poursuivit sa recette.
Elle récupéra les morceaux du poisson diable et les mit dans l'huile. Elle remuait en douceur pour éviter que ça n'accroche et regardait Zaya du coin de l'oeil ; elle avait l'air de bien se débrouiller la petite. Oula les morceaux commençaient à bien se colorer et la fumée verdissait un peu.
Elle se saisit des yeux d'acromentules et en extrait délicatement le jus qu'elle versa directement dans son chaudron. Augmentant le feu en même temps qu'elle versait, elle remua énergiquement. La fumée commençait tout doucement à s'éclaircir. Elle s'arrêta quand elle crut que c'était bon.
Elle retira son chaudron du feu et leva la main "monsieur je crois que j'ai terminé" dit elle hasardeuse. Jaya avait déjà appelé le Professeur. La plupart de ses camarades semblaient avoir également terminé ; il lui semblait bien qu'elle était comme à son habitude à la traine.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t20702-meolian-farmest
Joon Park
avatar
Gryffondor
Tell me who you are...
Date d'inscription : 19/07/2016
Parchemins : 191
Points d'activité : 360
Avatar : Park Chanyeol
Multicomptes : Hades Farmest
Image :
Âge : 15 ans
Année : Cinquième Année
Métier : Étudiant à Poudlard
Situation financière :
  • ★★★★★


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 40 - 50 - 60
MessageSujet: Re: Cours pour les 1ères aux 5èmes années. - Photographie.   Jeu 13 Oct 2016 - 1:30

Cours de potions


C ours de potions à l’horaire ? Sauf qui peut ! Joon détestait ce cours, et ce, d’aussi loin qu’il se souvienne. Dire qu’il a avait de la difficulté dans cette matière serait trop généreux. Il était tout simplement pourri. Lire des instructions et les appliquer à la lettre semblait être une chose qu’il était incapable de faire, et ce, depuis l’enfance. Mais bon, il n’avait pas le choix de se présenter. Il avait assez de problèmes comme ça.


Joon sortit donc de la salle commune, sans oublier bien sur de prendre son livre de potion puis se dirigea tranquillement vers les cachots. Une fois devant la porte, il soupira et entra dans la classe tel un homme qu’on conduisait vers l’échafaud. Mal à l’aise de se trouver face à ce professeur qui les avait grondés lui et Aaron, il baissa la tête et le salua dans un chuchotement. Cette expression ne resta pas longtemps sur son visage à la vue de Meolian et Jaya. Un grand sourire flamboyant étira ses lèvres, montrant sa dentition parfaite. Il se dirigea donc vers elles et prit place à la table devant eux ou il plaça ses effets sans grande délicatesse. Il se tourna ensuite vers les deux jeunes filles et les salua beaucoup plus chaudement qu’il l’avait fait pour le professeur Slughorn, il fi ensuite un clin d’œil a sa copine puis se retourna vers le tableau pour voir ce qu’il devait faire avec tout ses ingrédients pour ensuite se craquer les jointure et se concentrer sur le chaudron qui était placé devant lui.


Il était sur le point d’allumer le feu sous son chaudron, mais se rattrapa bien vite à l’indication qu’il devait être froid lorsqu’il devra verser le liquide à l’intérieur. Il laissa donc son chaudron en plan pour prendre l’huile en question et sans trop la mesurer, il la versa à l’intérieur. Allumant ensuite son feu à feux doux, il se tourna vers le second ingrédient. L’échine de poisson ? De fuck ? Who care ? Il découpa grossièrement les morceaux et les mélangea comme demander. Quand tu veux Joon… Il ne pourrait dire combien de minutes il patienta. Il n’avait jamais été très patient pour ce genre de truc alors il était facile de se faire une idée… Il prit ensuite les yeux avec une grimace de dégoût sur le visage et les regarda avec une expression d’horreur. Voilà une autre raison pourquoi il détestait les potions. Toutes ses choses dégoutantes qu’il devait toucher de ses mains… Il était hors de question qu’il extirpe quoi que ce soit de ses choses. Alors il se tourna pour observer le professeur et une fois qu’il fut certain qu’il ne le verrait pas, il mit un œil tel quel dans son chaudron, il monta ensuite le feu et attendit puis jeta un petit coup d’œil. Et merde… La substance qui si trouvais était loin d’être clair. En fait, il ne serait même pas en mesure de décrire cette couleur… Décourager, Joon lâcha un grand soupire pour ensuite s’écraser sur la table ou il cogna son front a plusieurs reprise sur la surface de bois.

    «Fuuuuuuuuuuuuuuck… »





Dernière édition par Joon Park le Lun 7 Nov 2016 - 18:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t20988-joon-park-quand-le-frangin-deba
Harmony K. Sharen
avatar
Serpentard
Tell me who you are...
Date d'inscription : 08/06/2015
Parchemins : 613
Points d'activité : 183
Avatar : Dakota Fanning
Crédits : Lil Day (Bazzart)
Multicomptes : Rupert Wenlock-Larkin
Image :
Âge : 15 ans - 5 mars 1982
Année : 5 ème
Métier : Préfète de Serpentard - Travaille l'été à l'Animalerie magique
Situation financière :
  • ★★☆☆☆


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 36 - 46 - 56
MessageSujet: Re: Cours pour les 1ères aux 5èmes années. - Photographie.   Ven 21 Oct 2016 - 14:51


Les cours de potion étaient les favoris d'Harmony. Du moins, depuis cette année. Certes, elle s'était montrée exemplaires les années précédentes, ce qui lui avait valu une place dans le fameux et réputé club de Slugh. elle Toutefois, si elle préférait foncièrement les sortilèges et la défense contre les forces du mal, ses ennuis estivaux l'avaient conduite à se rabattre sur une valeur sûre. En potions, elle détenait la rigueur et la méthode suffisante pour pallier sa magie faiblarde. Les sorts utilisés étaient simples, aussi, il suffisait d'être extrêmement méticuleux et de lire entre les lignes pour réussir. Ça, elle savait faire.
Et puis, ayant un caractère ambitieux et des capacités naturelles remarquables, Harmony ne doutait pas, désormais qu'elle portait fièrement l'insigne des préfets, que le professeur la portait dans son cœur et lui apporterait les conseils nécessaires à la réussite de ses BUSEs.

Lorsque le professeur dévoila le sujet d'études du jour, Harmony esquissa un sourire. Voilà ce qui lui plaisait : ces innovations sorcières par le truchement desquelles leur communauté dépassait celle pléthorique des Moldus. Cela lui rappelait la conversation qu'elle avait fini par avoir avec Matthew Duke.
Ainsi c'était par une potion qu'on animait les photos ? Ce n'était pas étonnant, c'était même logique, à la réflexion. Ce qui serait intéressant alors, serait de comprendre de quelle manière une telle potion pourrait être utilisée pour mettre en œuvre un film, une animation plus longue. L'enjeu du projet de console était celui-ci.
En écoutant les consignes, Harmony réfrénait sa curiosité et notait mentalement les questions qu'elle poserait au professeur à la sortie du cours.
Sur sa paillasse, elle détailla en fronçant les sourcils les fioles aux intitulés tronqués. Bon, vu la liste d'ingrédients, il ne serait pas difficile de distinguer leurs contenus. Elle installa son chaudron et se saisit d'une fiole au contenu jaune qui accrochait la paroi quand on le secouait. Elle vérifia en reniflant qu'il s'agissait bien de l'huile d'olive, dont l'odeur fruitée caractéristique piquait le nez – apparemment, certains peuples du Sud l'utilisaient en cuisine. Harmony se demandaient comment ils faisaient : pour une graisse, le goût était vraiment très marqué, ça devait être étrange. Et puis ça ne se tartinait pas !
Une fois les trois mesures – a priori de la cuillère de taille normale, autrement, une précision aurait été ajoutée - dans le chaudron, elle alluma une flamme légère d'un coup de baguette. L'appréhension ne la quittait plus, bien que l'incendio soit un sort des plus basiques qu'elle réussissait sans problème.

Elle se saisit précautionneusement du poisson-diable et lut à nouveau la consigne au tableau. L'échine ? C'était normalement la partie d'un ovin ou d'un bovin au niveau du haut du dos, non ? Qu'est-ce que ça venait faire là ? La blonde contemplait, interrogative son poisson. Elle hésitait. En temps normal, en potions, on utilisait les épines du poisson-diable, non une hypothétique tranche de viande.
Finalement, elle se résolut à essayer. Elle découpa les longues épines du dos de la créature et déposa la bête plus loin sur la paillasse. Si elle se trompait, elle pourrait toujours recommencer, en utilisant cette fois-ci la chair du poisson.
Elle ajouta les petits morceaux et d'un coup de baguette, actionna le mélange pour qu'il tourne doucement au fond du chaudron. Pendant le temps de cuisson, elle disposa trois yeux d'acromentule dans un bol et les écala dans le bol d'un mortier. L'opération était délicate, mais une fois les yeux ouverts, le jus en sortait facilement. Elle écrasa les globes puis passa le liquide épais et plein de morceaux au tamis, pour obtenir un jus fluide et bien foncé. Ce type de tâches ne l'avait jamais dégoûtée, elle qui avait passé son enfance à nettoyer des cages et nourrir des animaux plus étranges les uns que les autres.

Une fois le jus prêt, elle retourna à son chaudron. Au bout des dix minutes, une fumée verte commençait à s'échapper du récipient. Néanmoins, elle lui paraissait trop épaisse pour correspondre à la description d'une fumée « vert clair ». Elle se gratta le menton. S'était-elle trompée ? Elle patienta deux minutes de plus, puis, finalement, se décida à verser le jus dans le chaudron. Après tout, suite à cette étape, la fumée devait s'éclaircir.
Elle saisit une fois de plus l'aubépine pour accroitre la flamme et accéléra le mouvement du mélange. Il lui semblait que la fumée devenait plus légère... Finalement, elle avait peut-être eu raison de choisir les épines.

Autour d'elle, les autres terminaient également, levant la main derrière leur chaudron fumant.

HRP:
 



Hiboux
If I told you that a flower
BLOOMED IN A DARK ROOM
would you trust it ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t18344-harmony-k-sharen
Invité
Tell me who you are...
MessageSujet: Re: Cours pour les 1ères aux 5èmes années. - Photographie.   Dim 23 Oct 2016 - 23:46



COURS DE POTION


Le tout premier cours de potion de l'année était sur le point de commencer et Hope, toujours fidèle à elle-même, était parmi les premiers élèves à entrer dans la salle de classe. Tout, dans son apparence, dans sa tenue ainsi que dans sa posture, avait été parfaitement étudié ; rien n'avait été laissé au hasard - elle était parfaite en tous points et elle le savait. Brossant une nouvelle fois ses longs cheveux sombres avant de se rendre en cours, elle replaça le médaillon qui ornait toujours son cou et attrapa son livre de potion. Bien vite elle rejoignit la salle de cours qui se trouvait dans les cachots, non loin de la salle commune de Serpentard. « Bonjour, Professeur Slughorn », prononça-t-elle d'une voix douce tout en s'adressant au maître des potions avec beaucoup de distinction. Resplendissante. Elle s'était ensuite installée avec discrétion à l'une des paillasses qui se trouvaient dans la salle, tout devant, sur l'une des rangées du milieu.

Assise à sa place, Hope observa délicatement chacune des fioles qui se trouvaient devant elle, sur sa paillasse, afin d'avoir des indications sur ce qui leur serait demandé ce jour-là. Et puis elle attendit patiemment que le cours commence, ouvrant son manuel comme elle le faisait avant chaque cours. Elle relisait distraitement un paragraphe tandis que les derniers élèves s'installaient, et le professeur choisi ce moment pour annoncer le début du cours. Le mot « PHOTOGRAPHIE » s'inscrivit bien vite au tableau. Ainsi donc, ce jour-là, ils allaient apprendre la potion qui était nécessaire pour animer les photos. Intéressant ; très intéressant ! Hope se redressa instinctivement et orienta le haut de son corps vers le professeur, l'écoutant avec la plus grande des attentions. Oh... le professeur avait dissimulé quelques pièges au milieu des fioles ? Cela ne rendrait l'exercice que plus intéressant encore !

Place aux choses sérieuses. Sans se départir de son attitude flegmatique et si caractéristique, la jeune Westminbrook entreprit de se mettre au travail. Elle relit une nouvelle fois l'énoncé et tenta de bien analyser ce qui lui était demandé. Il lui fallait travailler sur un Lionfish, ainsi que sur des yeux d'acromentules. Et porter le tout dans un chaudron. Dix minutes entre l'incorporation de l'échine de Lionfish et l'extraction du jus des yeux d'acromentule ? Cela semblait faisable, mais cette dernière étape demandait calme et précision, et le stress n'avait pas sa place dans un travail aussi délicat. Alors, Hope entreprit de ne pas suivre à la lettre l'énoncé, et avant de s'occuper de faire chauffer l'huile... elle décida de tout préparer, de sorte qu'elle n'ait plus qu'à mélanger les ingrédients en suivant les différentes étapes. Puisqu'elle n'inversait pas la cuisson, cela donnerait de toute évidence la même chose !

1. S'occuper de l'échine de Lionfish
2. Extraire le jus des yeux d'accromentules
3. Verser dans un chaudron froid trois mesures d'huile d'olive
4. Faire chauffer le chaudron à feu doux
5. Patienter 10 minutes
6. Mélanger à feu fort



«Découper l'échine du poisson-diable en dés très petits et mélanger à l'huile. »

Sur chacune des paillasses était présent un poisson étrange, mais que Hope connaissait cependant très bien pour l'avoir déjà étudié par le passé. Elle en avait effectivement appris beaucoup dans certains ouvrages qu'elle avait lus. Egalement appelé Lionfish, ce poisson épineux et extrêmement venimeux était également connu pour ses propriétés magiques. Très utilisé pour réaliser diverses potions comme l'Herbicide, il est doté d'une épine dorsale très longue et particulièrement espacée, ce qui rendait plus aisée son extraction. Son échine proéminente se terminait en de longues épines qui, réduites sous forme de poudre, a d'importantes vertus magiques.

Ainsi, Hope réfléchi quelques instants. Elle savait que le venin d'un Lionfish était extrêmement dangereux, alors, il lui fallait procéder avec la plus grande des précautions. A l'aide des outils nécessaires, elle sépara les épines du reste de l'échine ( et s'il y avait des erreurs dans l'intitulé des différentes fioles, sans doute pouvait-il également y en avoir dans l'énoncé de l'exercice ), puis elle se saisit de sa baguette magique, afin de lancer un « Coupointu ». Un sort de découpage permettant de couper avec précision des choses assez dures, telles que des griffes de dragons... ou dans ce cas des épines ! Une fois fait, elle fit voler les différentes parties des griffes jusqu'à son mortier, posa sa baguette, attrapa son pilon et elle tenta au mieux de réduire en poudre les épines de Lionfish.


« Extraire le jus des yeux d'acromentules... »


Cette partie-là serait plus délicate pour Hope, qui était réellement dégoutée par ces yeux ignobles et visqueux. Elle réprima d'ailleurs une grimace de dégoût en les observant dans leur bocal. Mais il lui fallait en extraire leur jus. En prenant bien soin de ne pas les toucher avec ses doigts, Hope attrapa encore une fois sa baguette magique afin d'en déplacer trois sur une sorte de planche à découper qui se trouvait au centre de la paillasse. Les trois yeux globuleux la regardaient, et elle était sur le point de tourner de l'oeil. Mais elle se reprit bien vite. Après tout, elle n'aurait qu'à imaginer qu'il s'agit de Horglup, cette créature étrange originaire de Scandinavie, qui ressemblait à un champignon.

D'un coup de baguette elle rendit les yeux immobiles, puis elle se saisit d'un outil qui lui permettrait de couper avec précision, ainsi que d'un autre qui lui permettrait par la suite de faire couler le jus. Une fois fait, elle attrapa une petite fiole vide et elle réussit à récolter le jus. Elle réitéra la même action sur les deux autres yeux. Et à présent, ses ingrédients étaient prêts et disposés devant elle.


« Verser dans un chaudron froid 3 mesures d'huile d'olive »


Ignorant avec superbe les autres élèves, elle se concentrait exclusivement sur son travail. Hope avait changé de chaudron pour la rentrée et elle avait opté pour un tout nouveau chaudron en cuivre, le plus performant de la boutique... et le plus cher, aussi, surtout. Il scintillait légèrement, lorsque la lumière arrivait jusqu'à lui, révélant alors sa splendide couleur. Elle observa quelques instants les fioles qui se trouvaient devant elle, et elle attrapa alors celle qu'elle venait d'identifier comme contenant de l'huile d'olive, et lorsqu'elle l'ouvrit, l'odeur lui confirma qu'elle avait vu juste. Aussi en versa-t-elle d'un geste assuré les trois mesures recommandées dans le chaudron froid.

Mais tout à coup, non loin d'elle, elle entendit une élève poser une question. Elle était jeune, sans doute était-ce une première année puisqu'elle était à Gryffondor et que Hope ne se souvenait pas de l'avoir déjà vue avant - à plus forte raison car elle s'occupait de Cataleya et qu'elle aurait forcément été au courant des élèves se trouvant dans son année - mais elle paraissait très gentille.

Hope, qui avait entendu la question de la petite Jaya Elmandjra se tourna vers elle, afin de commencer son explication. Elle se trouvait installée sur la paillasse juste à côté de la sienne, en vérité, ce qui rendait les choses plus aisées pour lui expliquer. « Une acromentule est une espèce d'araignée géante extrêmement dangereuse dont les premiers témoignages attestant de son existence remontent au XVIIIème siècle. Ses particularités les plus fascinantes sont de pouvoir tenir des raisonnements cohérents et de parler, surtout. Mais si elle est si menaçante, c'est avant tout parce qu'elle ne peut s'empêcher d'attaquer les humains ». Hope s'arrêta là. Elle préféra par ailleurs ne pas faire référence au fait que des acromentules étaient venues ici, à Poudlard, le soir de la bataille du 25 juin ; il était inutile d'affoler cette pauvre petite, surtout que la description qu'en avait fait Hope était déjà bien inquiétante. « Les acromentules ont quelques propriétés magiques très intéressantes ; leur venin est non seulement très rare du fait de la difficulté à se le procurer sur un spécimen vivant, mais aussi très précieux bien sûr - et très cher ». Car une fiole de venin d'acromentule ne valait pas moins de 200 gallions ! ( ce qui, en vérité, n'était pas cher pour Hope Westminbrook, mais elle se garda bien de le préciser ).

Evidemment, c'était au professeur Slughorn que la petite Gryffondor s'était adressée, c'était à lui qu'elle avait posé sa question, mais Hope avait toutefois vu par ce biais un moyen de se faire remarquer - plus encore - par le maître des potions. Après tout... qui n'avait pas entendu parler du Club de Slugh ? Aussi avait-elle parlé d'une voix sans doute un peu plus mielleuse que d'habitude, très douce - et toujours très agréable cependant. Et malgré le fait qu'elle s'adressait à la petite Jaya, elle avait toutefois parlé assez fort pour être certaine que le professeur l'entende, évidemment. Elle avait peut-être perdu quelques minutes afin d'expliquer cela à la jeune fille, mais elle n'avait pas encore allumé son chaudron donc elle ne risquait pas d'altérer sa potion, et ces quelques minutes risquaient de lui faire gagner des points.

« Faites chauffer le chaudron à feu doux jusqu'à sentir l'huile d'olive »


Suivant toujours scrupuleusement les instructions qui étaient données par le professeur Slughorn, Hope lança tout doucement un petit « incendio » murmuré, afin que le feu s'allume alors sous son chaudron. Petit à petit, le chaudron de cuivre se mit à chauffer, tout doucement, à feu doux. Progressivement, Hope commençait à sentir l'odeur de l'huile d'olive se diffuser autour d'elle. Parfait. Une fois fait, elle incorpora la poudre de Lionfish à l'huile frémissante avec précaution.

« Patienter dix minutes jusqu'à ce que la fumée soit verte claire »


Elle attendit patiemment dix minutes, afin de voir ce qui se passait. Et Hope fut soulagée de voir que la fumée prenait une couleur vert clair.

« Mélanger à feu fort jusqu'à ce que la potion devienne claire et la fumée transparente »


Elle ajouta alors le jus d'yeux d'acromentules et elle mélangea, comme indiqué, à feu fort, et tout en attendant une fois de plus pour voir si la potion et la fumée allait changer de couleur. Normalement, oui. Elle était sûre d'elle. Et, effectivement, petit à petit, la couleur s'éclaircissait. Un sourire victorieux sur les lèvres, elle entreprit de commencer à ranger tous ses instruments. Et, enfin, elle leva gracieusement la main, afin de signifier au professeur Slughorn qu'elle avait terminé.




Revenir en haut Aller en bas
Toma Pigro
avatar
Tell me who you are...
Date d'inscription : 23/10/2016
Parchemins : 34
Points d'activité : 143
Avatar : Graham Phillips
Multicomptes : Mélina Saule
Âge : 15
Année : 5ème année
Situation financière :
  • ★★★★★


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 40 - 50 - 60
MessageSujet: Re: Cours pour les 1ères aux 5èmes années. - Photographie.   Ven 28 Oct 2016 - 20:12

Cours de potion : perte de temps et ennuie profond. Voilà comment Toma définissait cette matière. Trainant des pieds dans les couloirs pour aller au cours, il soupirait et râlait en s’imaginant mascagner derrière son chaudron comme les années passées.

Il entra dans la salle de cours. Et évalua rapidement la situation : quelques étudiants étaient déjà installés devant leurs paillasses près à attaquer la fabrication de la potion du jour. L’italien se dirigea vers un chaudron, assez éloigné du prof et posa son sac lourdement au sol.

Bonjour m’sieur.  

Il s’assit et sorti son bouquin de potions. Essayant de se motiver et plein de bonne volonté, il commença à le feuilleter. Pour une fois qu’il arrivait avant que le cours commence, il fallait continuer le cours sur cette lancée. Il s’étira, rejoignant les mains et tirant ses bras au-dessus de sa tête avant de se faire craquer le cou. Il était prêt à se donner à fond.

Quand le professeur se décida à lancer son cours, Toma croisa les bras sur son bouquin et posa sa tête dessus. Il fixait le tableau sur lequel le mot « photographie » était en train d’apparaitre. Un sourire aperçu sur son visage et il redressa la tête. « Utiliser une telle formule sur mes photos d’étoiles pourrait me permettre de défiger les étoiles filantes. » Lui qui utilisait un appareil photo moldu pour les prendre en photo, y voyait un intérêt peu négligeable dans l’apprentissage d’une telle potion.

Une fois les instructions données, Toma fit craqué ses doigts et identifia facilement l’huile d’olive. Après tout, à la maison il s’en servait fréquemment donc il n’eut aucun mal à la reconnaitre au milieu des ingrédients dispatchés devant son nez. Ne voulant pas suivre l’ordre donné par le prof suspectant un piège, il réajusta les étapes à sa sauce, un peu au hasard il est vrai. Après tout, il ne s’était jamais vraiment intéressé à ce cours donc il avait pas mal de lacunes. Par logique, il finit par choisir l’ordre suivant :

1.       Ecraser les yeux d’acromentule
2.       Doser  l’huile d’olive
3.       Mettre le tout dans le chaudron et mettre à feu doux
4.       Rajouter le poisson-diable
5.       Chauffer 10mins
6.       Mettre à feu fort


Il  posa l’huile à sa droite pour s’emparer des yeux d’acromentules et jongla avec avant de les écraser entre deux fioles au-dessus du chaudron pour en extraire le jus et le faire directement tomber dedans.

Il y rajouta les trois mesures d’huiles d’olive qu’il mesura avec une cuillère qui trainait par là. Puis il fit chauffer son chaudron à feu doux. Satisfait de ce qu’il avait fait jusqu’alors, il sifflotait en prenant le poisson bizarre qui se trouvait face à lui.

Tout allait se compliquer pour l’italien. « Couper le poisson-diable en dés très petits. » son enthousiaste s’évapora en un fragment de seconde. Il était impossible pour lui de découper un animal. Lui, hématophobe comme pas permis, qui à la moindre goutte de sang vomi dans le meilleur des cas et tombe dans les pommes dans le pire, ne pouvait pas se permettre de risquer de dévoiler ça phobie devant les autres élèves. « Vas-y la perte de crédibilité – songea-t-il – Et regarde, c’est le mec qui s’évanoui à la vue du sang d’un poisson»

Il regarda autour de lui. Il y avait une gamine en première année sans doute, Meolian qui était avec lui en cours et trois cinquième année. « des plus âgés en plus. C’est juste pas possible ». Il se remit à siffloter en attrapant le poisson par la queue et le fit tomber tel quel dans le chaudron.

Au bout de 10 minutes à touiller, il augmenta le feu sous le chaudron avant de lever la main pour appeler le prof. Cependant il allait devoir attendre un moment, déjà quelques élèves avaient fini avant lui. Il posa sa tête sur la paillasse et ferma les yeux en gardant la main en l’air.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t21642-toma-pigro-le-stelle-sono-un-ar
Contenu sponsorisé
Tell me who you are...
MessageSujet: Re: Cours pour les 1ères aux 5èmes années. - Photographie.   

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

MMHP :: Poudlard : le château :: Les sous-sols et cachots :: Cours de Potions-