[Libre] Torrents et rivières, le manque.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nahima Nashoba
avatar
Tell me who you are...
Date d'inscription : 10/10/2016
Parchemins : 33
Points d'activité : 170
Avatar : Selena Gomez
Multicomptes : Lysandra d'Egerton
Image : Bloup
Âge : 15
Année : 5e année
Cursus : Poudlard
Situation financière :
  • ★☆☆☆☆


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 40 - 50 - 60
MessageSujet: [Libre] Torrents et rivières, le manque.   Mar 18 Oct 2016 - 21:40

Torrents et rivières, le manque
Nahima & Libre

“La différence entre les Blancs et les Indiens, c’est que les blancs pensent que la nature leur appartient, tandis que les indiens pensent que c’est eux qui appartiennent à la nature.” Natif Inconnu

Anomalie ©

L
'année avait reprit son cours plus ou moins normalement. Elle avait démarré, lentement mais surement. Comme d'habitude, Nahima travaillait uniquement les cours qui l'intéressait. C'était déjà assez difficile pour elle de suivre certaines matières, elle n'allait pas en plus se donner du mal. Elle avait mieux à faire. Comme ce soir, c'était la pleine lune. Assise à la fenêtre, en haut de la tour des gryffondors, elle observant la mère des loups en souriant. La lueur blanche l'apaisait mais la rendait également nostalgique, sa tribu lui manquait toujours plus pendant les nuits de pleine lune, c'était le jour du mois qu'elle préférait, toute une procession était mise en place lorsque les élus s'en allaient pour vivre pleinement le loup. Un jour, elle espérait pouvoir les suivre... Elle soupira calmement et baissa la tête pour suivre une colonne de lumière projetée par l'astre nocturne. Celui ci se reflétait sur le lac, son image troublée par les ondes émient par les poissons et autres créatures aquatiques. Poussée par une force intérieur, une envie qu'elle ne pouvait réprimer, elle se leva et traversa la salle commune aussi rapidement et aussi silencieusement qu'un chat. Elle passa le portrait de la grosse dame, faisant un signe de la main dans son dos tout en avançant pour réprimer les commentaires désagréable de la gardienne du passage, la réprimandant sur sa sortie tardive et la mettant en garde sur les points qu'elle risquait encore de faire perdre...

N
ahima n'était pas du genre à se tracasser pour les points de sa maison. Ho évidemment, comme tout le monde elle aimait gagner la coupe fin d'année, elle aimait gagner des points mais entre se faire réprimander et suivre son instinct, son choix était très vite fait. Elle savait généralement se faire assez discrètement pour éviter Rusard et Miss Teigne... Ce soir là ne fit pas exception, rapidement elle fut dehors, plantant quelques instants devant la grande porte, ses pieds nus frétillant dans l'herbe et sa peau profitant pleinement de la lumière de la lune. Lorsqu'elle rouvrit les yeux, ceux-ci pétillaient alors que ses lèvres s'étirèrent en un large sourire, comme soulagé. Elle se mit rapidement à courir, très vite, ses pieds foulant la terre et l'herbe rafraîchie par l'heure tardive. Droit devant elle : le lac, si calme pour l'instant allait bientôt être troublé par une présence étrangère. Sans réfléchir, sans hésiter, elle abandonné ses vêtements sur le sol, plongeant uniquement vêtue de ses sous-vêtement de façon agile et naturelle depuis le bord d'un rocher. Une fois dans l'eau, elle observait les poissons la fuir par surprise. La pleine lune fournissait une lumière incroyablement claire et lui permettait de voir les algues qui lui chatouillaient les pieds. Lentement, elle remonta à la surface, remettant sa chevelure noire en arrière tout en reprenant son souffle.

« - Enfin de retour... Ma nature... ma maison... »

U
n soupire de soulagement lui échappa alors qu'elle battait des pieds pour se maintenir à la surface. Elle scrutait lentement l'horizon, se demandant jusqu'où courait ce lac. Elle se fit la promesse qu'un jour, elle nagerait jusqu'au bout, le traverserait de part en part. En tournant sur elle-même, elle finit par voir approcher une ombre, descendant vers le lac, vers elle. Son coeur se serra tout de même un instant, et si c'était un professeur ? et si c'était un préfet ? Le couvre-feu était déjà probablement passé, elle n'avait pas fait attention, elle se fichait un peu de faire perdre des points, mais jamais elle ne se pardonnerait de se faire virer pour avoir répondu à l'appel de la nature. Elle s'enfonça un peu dans l'eau, ne laissant dépasser que la partie supérieur de sa tête et nagea lentement vers la rive, tentant de se cacher derrière un rocher pour ne pas être vue. La curiosité était néanmoins plus forte, elle se hissa un peu pour tenter d'observer la personne qui osait venir déranger sa tranquillité.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t21579-nahima-9829-la-mysterieuse-fill
Joon Park
avatar
Gryffondor
Tell me who you are...
Date d'inscription : 19/07/2016
Parchemins : 191
Points d'activité : 360
Avatar : Park Chanyeol
Multicomptes : Hades Farmest
Image :
Âge : 15 ans
Année : Cinquième Année
Métier : Étudiant à Poudlard
Situation financière :
  • ★★★★★


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 40 - 50 - 60
MessageSujet: Re: [Libre] Torrents et rivières, le manque.   Jeu 20 Oct 2016 - 0:19

Torrents et rivières, le manque


La nuit était enfin tombée sur le château. Il faisait chaud et le ciel était entièrement dégagé. Lu lune ainsi que les étoiles semblaient briller de mille feux, ce qui plaisait beaucoup a Joon. Lorsque le rouge et, or, se tourna vers son cadran, il remarqua bien vite que le couvre-feu était dépassé et que la nuit était bien avancée. L'heure habituelle pour lui de sortir de l'antre des lions et aller se balader. De toute manière, il était incapable de dormir alors a quoi bon se mettre au lit si s'était pour tourner dans tout les sens et réfléchir à des choses don, il n'avait pas envie.


Joon observa quelque minutes, ses camarades qui dormaient profondément. Il les enviait ses salopards. Alors peu enclin a rester enfermer ici une seconde de plus, Joon rangea l'ouvrage qu'il était en trin de lire, sous son lit et se dirigea vers la sortie en silence. Une fois dans les couloirs, il fit preuve d'une grande discrétion. Il ne voulait surtout par se faire repérer par qui que ce soie, surtout, a une heure pareille. Une fois hors du château, Joon pu enfin respirer l'air frais. Il sortit sa baguette magique et chuchota un lumos pour s'éclairer. Marchant lentement vers les arbres qui se trouvait près du lac, Joon fredonnait une petite mélodie qu'il avait en tête. Il devrait sérieusement songer à se remettre à composer.


Ses sens en éveil, il scruta les environs en espérant de tout cœur que personne ne s'y trouvait. Parfois, il se retournait brusquement ayant cru entendre un bruit. Mais rien. Ou du moins rien d'alarmant. Une fois arrivé près du lac, Joon sortie de sa poche un joint qu'il porta à ses lèvres et qu'il alluma a l'aide sa baguette. Il avait grand besoin de se détendre. Depuis la rentrer les occasions de planer se faisait plus rare, surtout depuis qu'il s'était mis en couple avec Meolian. Il traînait souvent ensemble et il ne voulait pas qu'elle le voie comme ça et qu'elle le juge. Il ferait de son mieux pour arrêter, mais plus tard. Pas maintenant... C'est donc sur cet penser, qui le faisait se sentir moins coupable qu'il prit une grosse bouffée pour ensuite la retenir quelque seconde et finalement tout relâcher, ce qui créa un fumé autour de lui. Suite a cela, Joon s'assit doucement sur le gazon, ses pieds frôlaient le rebord du lac. Prenant une seconde bouffée, il rejeta la tête à l'arrière et ferma les paupières pour apprécier ce moment de quiétude... Enfin, il était seul.


Dernière édition par Joon Park le Lun 7 Nov 2016 - 2:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t20988-joon-park-quand-le-frangin-deba
Nahima Nashoba
avatar
Tell me who you are...
Date d'inscription : 10/10/2016
Parchemins : 33
Points d'activité : 170
Avatar : Selena Gomez
Multicomptes : Lysandra d'Egerton
Image : Bloup
Âge : 15
Année : 5e année
Cursus : Poudlard
Situation financière :
  • ★☆☆☆☆


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 40 - 50 - 60
MessageSujet: Re: [Libre] Torrents et rivières, le manque.   Sam 22 Oct 2016 - 0:30

Torrents et rivières, le manque
Nahima & Libre

“La différence entre les Blancs et les Indiens, c’est que les blancs pensent que la nature leur appartient, tandis que les indiens pensent que c’est eux qui appartiennent à la nature.” Natif Inconnu

Anomalie ©

T
apie derrière son rocher, la tête ne dépassant que légèrement de la surface de l'eau, elle plissa les yeux un instant pour observer cette personne qui osait venir perturber sa communion avec la nature. Suivant le volute de fumée, ses yeux aux aguets se posèrent sur le jeune asiatique, un sourire se dessina sur son visage lorsqu'elle reconnu son ami Joon. Elle n'hésita pas une seconde avant de se redresser, brisant toute discrétion avec le bruit de l'eau retombant lourdement autour d'elle. Sans dire un mot pour l'instant, elle se hissa sur le rebord pour s'asseoir à coté de lui puis leva les yeux pour contempler l'astre qui l'avait menée jusqu'ici.

« - Toi aussi tu as du mal à dormir les nuits de pleines lunes ? »

E
videmment, elle ne connaissait pas assez son interlocuteur que pour connaître ses problèmes et ses préoccupations, elle se contentait donc de supposer en riant doucement. Après tout, il parait que c'était une chose assez commune chez les humains d'avoir des insomnies les soirs de pleines de lune, sans doute un héritage de leur instinct de préservation ? Elle trouvait cela fascinant, elle voulait tout apprendre d'eux et posa son regard sombre sur Joon.

« - Dis moi... Ta fumée sent la joie et le bonheur ou je me trompe ? »

U
n éclat de rire lui échappa, c'était en quelque sorte sa manière de te montrer qu'elle ne réprimait pas du tout cela et espérait même pouvoir profiter un peu de ta générosité. Dans sa tribu, il était presque normal de consommer de cette façon certaines plantes. Elle n'avait d'ailleurs jamais compris pourquoi cela était interdit chez les Hommes. Et soudain la curiosité revint à la charge, jusqu'à présent, elle avait toujours cru comprendre que ton pays à toi était du genre plutôt stricte, alors pourquoi est-ce que tu consommais de l'herbe qui était interdite même dans un pays considérer comme libre par ses habitants ?

« - Je n'aurais pas cru que tu serais du genre à t'amuser tiens... »

S
es joues s'empourprèrent instantanément lorsqu'elle se rendit compte que sa phrase pouvait être très méchante en fond. Elle bafouillant quelque peu en essayant de se rattraper, lançant nerveusement des petits cailloux dans le lacs pour occuper ses mains agitée par le malaise qu'elle venait de créer.

« - Enfin... non... C'est pas ce que je voulais dire... Forcément je sais que tu peux t'amuser mais... je veux dire... pas comme ça... enfin... plutôt... » - Elle prit une profonde inspiration pour se calmer avant de reprendre d'une voix un peu plus calme - « Je croyais que ces choses là était illégale par ici... c'est tout... »

U
n calmée après sa respiration, elle ramena son regard sur toi, penchant un peu la tête et souriant doucement, s'excusant tacitement pour sa maladresse. Elle ne voudrait surtout pas t'insulter alors que tu étais une des personnes qu'elle trouvait les plus intéressante dans le coin. Dans un léger rire rapide, elle t'éclaboussa doucement en agitant son pied sur la surface de l'eau, tentant ainsi de te faire rire avant même de savoir si tu t'étais vexé ou non...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t21579-nahima-9829-la-mysterieuse-fill
Joon Park
avatar
Gryffondor
Tell me who you are...
Date d'inscription : 19/07/2016
Parchemins : 191
Points d'activité : 360
Avatar : Park Chanyeol
Multicomptes : Hades Farmest
Image :
Âge : 15 ans
Année : Cinquième Année
Métier : Étudiant à Poudlard
Situation financière :
  • ★★★★★


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 40 - 50 - 60
MessageSujet: Re: [Libre] Torrents et rivières, le manque.   Lun 24 Oct 2016 - 16:00

Torrents et rivières, le manque


Ou pas… Il avait tout juste ferme les yeux qu’un mouvement dans l’eau le remmena a la réalité. Il ouvrit ses yeux pour voir de quoi il s’agissait et il vu une forme s’approcher du rebord. Il plissa ses yeux pour mieux voir et c’est à ce moment là qu’il pu reconnaitre un de ses amies gryffondor, Ima. Celle-ci prit d’ailleurs position à ses côtés ce qui le fit sourire. Ça faisait longtemps qu’il ne s’était pas croisé. Surtout que Joon avait été occupé depuis le début de l’année.  Joon sourit doucement à la question de la jeune femme. Si seulement s’était ça. Pleine lune ou non, il était incapable de fermer l’œil. Les rares occasions où cela lui avait été possible furent lorsqu’il prenait une potion de sommeil. Il n’avait pas le choix de faire appel à cette concoction s’il voulait suivre un tant soit peu ce qui ce passait en cours.


Joon était sur le point de répondre a la brunette lorsque celle-ci enchaînais déjà avec une autre question. Il avait oublié a quel point elle était curieuse… Il finit par éclater de rire. Un rire franc, contrairement, à ceux qui sonnaient de plus en plus faux a ses oreilles. La joie et le bonheur disait-elle ? Drôle de façons de décrire ça. Lui, il voyait ça plutôt comme quelque chose qui arrivait à le calmer. Joon adorait planer… Cette sensation comateuse qui semblait vous envelopper dans un petit cocon ou vos problèmes ne semblait pouvoir vous atteindre était ce don, il avait besoin. Il tira d’ailleurs une autre bourrer et retint pendant quelque minute la fumer dans ses poumons pour finalement laisser sa tête tomber vers l’arrière et tout recracher.


C'est la voie d'Ima qui le ramena a la réalité. Ses sourcils se froncèrent au commentaire de la jeune fille. Son ami avait dû remarquer, car par la suite, elle essaya tant bien que mal de lui sortir une explication a la con qu’il écouta a moitié. Certes, Joon avait été élevé de façons strictes, mais en même temps tout dépendait dans quel milieu tu avais grandi. Bien sûr, ces parents n’avaient jamais accepté ce penchant qu’il avait pour les substances douteuses, mais lorsqu’on en était entouré, il devenait facile de s’en procurer. Surtout par le billet de ses potes. Surtout qu’en grandissant tous ses trucs de réceptions chiantes où tu devais faire le beau et fermer ta gueule, ne les intéressait plus. Ils avaient donc fini par trouver leur amusement autre part. Qui disait que l’argent ne pouvait pas toute acheter ?


Joon ne pouvait nier que s’était bel et bien illégale à Poudlard, mais il en avait que faire. Il devait seulement faire attention pour ne pas se faire coincer un point ses tout. Il se contenta donc de hocher les épaules d’une façon désintéressée. Lorsque ça camarade de maison l’éclaboussa, Joon feignit une expression outrer qui disparus bien vite pour laisser place à un sourire taquin. Il se rapprocha ensuite d’elle puis la poussa dans le lac en éclatant de rire. Une fois calmé, il se leva et retira son t-shirt qu’il envoya valser dans la pénombre son pantalon suivi ainsi que ses bas et ses chaussures le laissant qu’en boxer. Loin d’être un mec timide et coincer, il n’était pas du genre à se sentir exposer facilement. Et du coup, ce n’était pas comme s'il était complètement à poils. En fait, il était beaucoup plus gêné de ses nombreuses cicatrices qui lui marbraient la peau que d’être nue en public. Une fois déshabillé, il rentra dans le lac en faisait bien attention de ne pas mouiller son joint et avança vers Ima et une fois devants elle, il lui offrit gentiment une bourrée. Il en avait eu assez pour la soirée et se serais dommage de gaspiller celons-lui…


Dernière édition par Joon Park le Lun 7 Nov 2016 - 2:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t20988-joon-park-quand-le-frangin-deba
Nahima Nashoba
avatar
Tell me who you are...
Date d'inscription : 10/10/2016
Parchemins : 33
Points d'activité : 170
Avatar : Selena Gomez
Multicomptes : Lysandra d'Egerton
Image : Bloup
Âge : 15
Année : 5e année
Cursus : Poudlard
Situation financière :
  • ★☆☆☆☆


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 40 - 50 - 60
MessageSujet: Re: [Libre] Torrents et rivières, le manque.   Mer 26 Oct 2016 - 23:08

Torrents et rivières, le manque
Nahima & Libre

“La différence entre les Blancs et les Indiens, c’est que les blancs pensent que la nature leur appartient, tandis que les indiens pensent que c’est eux qui appartiennent à la nature.” Natif Inconnu

Anomalie ©

C
omme d'habitue, Nahima avait un flot de paroles assez rapide, laissant peu de chance à son ami d'en placer une. Cela tombait bien, il n'était visiblement pas du genre à trop parler lui. Dans un sens, ils se complétaient assez bien à ce niveau là. Elle rit donc de le voir aussi las, même si au fond d'elle, elle était un peu inquiète de penser qu'il souffrait d'insomnie, on avait pas de problème de sommeil sans raison, et son cas à elle était loin d'être répandu, il n'en avait surement donc rien à faire de la pleine lune... mais soit... elle ne pouvait pas le forcer à parler.

L
e jeune homme semblait un brin agacé par sa bourde, elle ne contrôlait pas toujours ce qu'elle racontait et avait visiblement dit une connerie, malgré ses efforts pour tenter de la rattraper, elle sentait bien qu'elle continuait de s'enfoncer. Alors qu'elle poussait un soupire, renonçant à s'expliquer à se sortir de là, elle eut à peine le temps de relever la tête vers Joon que le bras de celui-ci était déjà contre son épaule, poussant la jeune native dans l'eau. Un petit cri aigu lui échappa, non plus parce qu'elle avait mal mais plutôt parce qu'elle fut surprise, elle ne s'attendait pas à être poussée de la sorte et sorti la tête de l'eau pour éclater de rire.

« - Ok.. ok... je l'ai bien cherché ! Je retire ce que j'ai dit, je n'y connais rien à l'Asie et ses traditions de toute façon, tu sais bien qu'il faut pas écouter ce que je dis ! »

S
es paroles étaient entrecoupées d'éclat de rire et elle te fixait, rougissant un peu en te voyant de dévêtir. Elle non plus n'était pas du genre pudique, loin de là. Et elle se fichait pas mal également de voir un corps masculins, de là où elle venait, toute la tribu vivait peu vêtue, les guerriers loup passait la pleine lune dans le plus simple appareil et tous se baignaient ensemble sans que cela ne gêne qui que ce soit. Non, ce qui la faisait rougir était justement de te voir exposer ainsi tes faiblesses et tes marques. Elle se mordit la lèvre, se retenant très fortement de poser des questions sur l'origine de celles-ci. Trop tard, sa curiosité fut plus forte que tout.

E
lle s'approcha lentement, au même rythme que toi et prit volontiers le joint que tu lui tendais. Elle en tira une bonne latte, fermant les yeux pour savourer les arômes taquins de la nature dans ses poumons puis posa son regard sombre et brillant de curiosité sur toi

« -Dis moi Joon... Comment tu as fait pour avoir autant de blessure ? Je savais les humains barbres mais pas au points de blesser leurs propres enfants... »

P
ar là, cela semblait logique pour elle qu'elle parlait des enfants de l'homme en terme général, en aucun cas elle ne parlait de ta famille en particulier, Nahima ignorait tout de l'environnement où tu avait grandit, mais encore une fois, c'est via ta personne qu'elle continuait constamment d'apprendre des choses sur l'homme et sa façon de vivre. Chaque jour elle se rendait compte qu'on lui avait dépeint un être totalement différent de la réalité et chaque jour elle regrettait un peu le confort et l'isolation de sa tribu...

Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t21579-nahima-9829-la-mysterieuse-fill
Joon Park
avatar
Gryffondor
Tell me who you are...
Date d'inscription : 19/07/2016
Parchemins : 191
Points d'activité : 360
Avatar : Park Chanyeol
Multicomptes : Hades Farmest
Image :
Âge : 15 ans
Année : Cinquième Année
Métier : Étudiant à Poudlard
Situation financière :
  • ★★★★★


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 40 - 50 - 60
MessageSujet: Re: [Libre] Torrents et rivières, le manque.   Ven 28 Oct 2016 - 15:42

Torrents et rivières, le manque


Joon fut pris par surprise par la question de son amie. Au point où il resta figer sur place tel une statue de marbre pendant plusieurs minutes. Il ne savait pas quoi réponde à cela. Il y avait eu tellement de raison pour que son père lève la main sur lui. Cela avait commencé à un très jeune âge lorsqu’il avait autour de 7-8 ans. Joon était-ce que l’on pouvait appeler le mouton noir de sa famille et il avait souvent testé la patience peut légendaire de son paternel. Il se rappelait encore la première fois ou ce genre d’incident avait eu lieu ainsi que la raison. Il avait remis en question l’autorité de son père, et ce, en public. Il lui avait foutu la honte devant tout le monde même devant des gens important. Semblerais que cela n’avait pas passé à en juger la correction qu’il avait reçue une fois rentré à la maison.  Ou encore la fois ou Joon en avait trop dit a l’un de ses potes sur un des projets de son père suite a un entretient que celui-ci avait eu avec un supérieur et don Joon avais écouté cacher derrière la porte. Ou encore toute ses soirée passer en dehors la demeure à faire la fête. Lorsque notre jeune asiatique revenait trop intoxiquer et que son père était la pour l’attendre. Heureusement dans ses moments le rouge et, or, était beaucoup trop défoncer pour ressentir la douleur. Au point ou son père avait cessé ses tentatives de le corriger dans ses moments-là. Mais la pire restait celle de cet été. Il avait fait fort et il ne serait jamais en mesure de totalement oublier le regard remplie de haine et de dégoût que son père avait posé sur lui a ce moment-là. C’est ce qu’il l’avait fait mal, beaucoup plus que cette torture qu’il avait subie. Cette nuit là, il avait passé de fils à une simple vermine, un déchet bon a jeter dans les ordures. Autant dire qu’il aurait dû y penser deux fois avant de parler de rebellions…


Aujourd’hui, Joon ne savait plus quoi faire. Une partie de lui voulais continuer son chemin, et faire ce don il avait envie, oublié sa famille et le futur qui l’attendait et que ses parents avaient préparé avec soin pour lui. Mais d’un autre, sa loyauté envers eux l’en empêchait, Bien sûr, sur le moment, il n’avait pas pensé a ce qu’il perdrait au change et la maintenant après avoir réfléchi pendant longtemps aux conséquences et a ce qu’il deviendrait sans eux, il regrettait. Sans eux, Joon n’était rien. Il deviendrait un mec paumé, sans aucun nom et surtout, il deviendrait la riser et un rejet de cette société fermer. En gros, il perdrait tous les privilèges, ses potes, sa famille qui même si elle était un peu sadique, restait un point de repère qu’il avait toujours été présent dans sa vie. Si pour garder tout cela, il devrait baigner dans ses affaires sales, faire du ‘’ménage’’ de temps en temps comme son père disait alors soit. S’était beaucoup mieux que trainer dans la boue et être laissé a soit même. Il devait juste être patient, son père ne vivrait pas éternellement et lorsque ce jour viendrait, son frère prendrait la place et peut être qu’a ce moment-là, il pourrait demander sa liberté et qu’on lui accorderait… Son frère n’était pas aussi taré que leur paternel si ? Du moins, il l’espérait, car qui sait ? Parfois, ce monde cruel, nous vivions pouvais nous changer. Espérons seulement qu’il épargne son frangin et qu’il ne devienne pas un être sans cœur comme cet homme qui n’avait toujours été qu’un étranger aux yeux de Joon. Parfois, ce monde cruel, nous vivions pouvais nous changer.


Joon soupira à cette penser, car dieux sais qu’il aurait aimé venir au monde dans une de ses familles normal ou les enfants étaient aimer d’un amour inconditionnel. Il jalousait d’ailleurs ses amis, ce qu’il donnerait pour être a leur place. D’ailleurs, il trouvait cela stupide lorsqu’ils se plaignaient pour un rien. Il devrait plutôt remercier les dieux d’avoir atterri dans leur famille plutôt que chialer comme des gonzesses parce que papa et maman les a punit ou gronder. Mais bons fallait faire avec ce que l’on avait, et ce que Joon avait était deux parents psychopathes qui ne savaient pas ce qu’étaient l’affection et l’amour. Cesyeux se voilèrent de tristesse à cette penser alors que son regard se perdit dans le ciel. Il resta silencieux pendant quelques minutes encore et se tourna ensuite vers sa camarade de maison un petit sourire forcé sur ses lèvres, puis lui répondit d’une voix rauque.  

    « Il y a certain moment dans la vie où tu dois payer le prix de tes erreurs Ima… Et ne me fait pas rire avec la barbarie des gens et de leurs actes sur leurs enfants, qui sait ce qui se trame une fois derrière des portes close. Ce genre de choses arrive à tous les jours sans même qu’on ne le sache. Les gens passent leur temps à blesser les leurs, que ce soit verbalement ou physiquement et ce même leurs propres chairs et sang. Il n’y a pas d’explication a cela, mais ne te voilent pas la face avec cette naïveté. »



Dernière édition par Joon Park le Lun 7 Nov 2016 - 2:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t20988-joon-park-quand-le-frangin-deba
Nahima Nashoba
avatar
Tell me who you are...
Date d'inscription : 10/10/2016
Parchemins : 33
Points d'activité : 170
Avatar : Selena Gomez
Multicomptes : Lysandra d'Egerton
Image : Bloup
Âge : 15
Année : 5e année
Cursus : Poudlard
Situation financière :
  • ★☆☆☆☆


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 40 - 50 - 60
MessageSujet: Re: [Libre] Torrents et rivières, le manque.   Dim 30 Oct 2016 - 21:30

Torrents et rivières, le manque
Nahima & Libre

“La différence entre les Blancs et les Indiens, c’est que les blancs pensent que la nature leur appartient, tandis que les indiens pensent que c’est eux qui appartiennent à la nature.” Natif Inconnu

Anomalie ©

L
e jeune homme semblait se perdre dans ses pensées, Et ses pensées ne semblait pas vraiment très joyeuses aux vues du voile qui embruma rapidement son regard. La jeune gryffondor commençait à se sentir mal de le voir ainsi, elle se sentait impuissante face à la détresse de son ami. Il semblerait qu'elle ait vu juste, inconsciemment, elle avait évoquer la possibilité que ce soit ses parents qui étaient à l'origine de ces marques et le jeune homme se referma tant sur lui-même qu'il ne faisait aucun doute que c'était bel et bien cela. L'origine de son mal.

N
ageant avec un peu moins de malice à présent, elle approcha doucement du jeune homme, tout en penchant un peu la tête sur le côté, tentant par là de le rassurer comme elle pouvait. Elle tendit doucement une main qu'elle posa sur l'épaule meurtrie de son camarade de baignade.

« -Je n'aurais pas du demander... Excuse moi... Je crois que vous appelez cela le tact, je devrais essayer un jour ! »

E
lle rit un peu, tentant de t'entrainer avec elle vers une attitude un peu plus joyeuse mais la suite de ton récit lui glaça le sang. Elle avait vu pas mal d'horreur depuis qu'elle avait quitté sa tribu mais jamais elle ne s'y était habituée et surtout, jamais elle n'avait imaginé que la famille représente si peu pour certain. Elle avait grandit dans un environnement aimant, où la famille s'étendait bien au-delà des lien du sang, toute sa tribu était comme une famille et elle aurait été prête à mourir pour assurer la sécurité de n'importe lequel de ses membres. Des larmes vinrent embrumer son regard de jai alors qu'elle s'efforçait de continuer de sourire pour na pas te laisser plonger plus encore dans ta peine.

« -Ce n'est pas de la naïveté mais de la stupéfaction... Chaque jour je m'effare un peu plus de certains comportement humain. Et après, ces mêmes gens viennent traiter mon peuple de sauvage, je me demande vraiment qui est le plus sauvage des deux... »

S
on poing se serra doucement sous l'eau tandis qu'elle laissa échapper un long soupire, visant à la calmer. Rapidement, elle préféra quitter totalement cette conversation qui risquerait de rapidement de vous irriter, l'un comme l'autre. Elle retira alors sa main de ton épaule et la laisse lourdement retomber dans l'eau pour t'éclabousser joyeusement. Préférant éviter toute représailles, elle se jeta en arrière dans l'eau, s'éloignant un peu en battant des pieds et en riant allègrement.

« -Bon, et si tu me montrait comment un homme de la ville se débrouille dans un lac ? Sais-tu au moins nager où va-t-il falloir que je te surveille ? »

U
n léger ricanement provocateur vint ponctuer la fin de sa phrase alors que, telle une sirène dans son élément, elle disparu sous l'eau, laissant pour seule trace de son passage une onde s'élargissant lentement à la surface de l'eau.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t21579-nahima-9829-la-mysterieuse-fill
Joon Park
avatar
Gryffondor
Tell me who you are...
Date d'inscription : 19/07/2016
Parchemins : 191
Points d'activité : 360
Avatar : Park Chanyeol
Multicomptes : Hades Farmest
Image :
Âge : 15 ans
Année : Cinquième Année
Métier : Étudiant à Poudlard
Situation financière :
  • ★★★★★


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 40 - 50 - 60
MessageSujet: Re: [Libre] Torrents et rivières, le manque.   Lun 7 Nov 2016 - 2:41

Torrents et rivières, le manque


S'uite a cette conversation un peu lourde, Nahima s'éloigna de lui en riant pour ensuite disparaître dans le lac.  Venait-elle de lui lancer un défi  ?  Semblerais que oui.  Un sourire carnassier vin étirer ses lèvres à cette idée pour ensuite se lancer à sa poursuite.


Joon  n'était pas un bon nageur sans être médiocre non plus.  S'était juste quelque chose qu'il ne faisait pas souvent.  Il était plutôt du genre à faire du sport sur la terre ferme.  Comme le soccer, le football américain ou encore, le basket.  Seule exception était le  quidditch  qui était plutôt un sport de l'air, mais la nage, elle, n'avait jamais fait partie de ses activités favorite.  Il préférait de loin faire la planche et se laisser porter par les vagues.  Nahima elle, semblait être un vrai petit poisson dans l'eau.  Elle devait sans doute être dans son élément contrairement au lion.   


Faisant quelque brasse ici et  là, une  idée  vin germer dans la  tête  du jeune  gryffondor.  Il pouffa de rire lorsqu'il décida de la mettre à exécution.  Il s'assura que Nahima ne le voit pas, pour ensuite aller sous l'eau si doucement qu'il fit à peine de bruit et nagea discrètement vers une roche, il se cacha ensuite derrière celle-ci et attendit de voir la réaction de son amie.   


Il avait envie de s'amuser ce soir, chose qu'il n'avait pas réellement  fait  depuis sa  rentrée.  Il avait été bien trop occupé par ses problèmes pour se laisser aller.  S'était d'ailleurs quelque chose qui lui manquait.  Il manquait horriblement d'action dans sa vie et tout était fade autour de lui.  L'ennui total qu'il ressentait, lui pesait et n'arrangeait en rien sa situation.  Alors il espérait vraiment que cette petite  soirée  avec sa camarade de maison, lui fasse oublier tout ses  traca  qui le rongeais de l'intérieur  et  don, il  n'avait  toujours  pas trouver la  solution.  Ou du moins n'importe  lequel  qui ne le forcerais pas a aller devoir demander pardon.  Sa fierté ne le supporterait pas.   
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t20988-joon-park-quand-le-frangin-deba
Nahima Nashoba
avatar
Tell me who you are...
Date d'inscription : 10/10/2016
Parchemins : 33
Points d'activité : 170
Avatar : Selena Gomez
Multicomptes : Lysandra d'Egerton
Image : Bloup
Âge : 15
Année : 5e année
Cursus : Poudlard
Situation financière :
  • ★☆☆☆☆


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 40 - 50 - 60
MessageSujet: Re: [Libre] Torrents et rivières, le manque.   Mar 8 Nov 2016 - 20:47

Torrents et rivières, le manque
Nahima & Libre

“La différence entre les Blancs et les Indiens, c’est que les blancs pensent que la nature leur appartient, tandis que les indiens pensent que c’est eux qui appartiennent à la nature.” Natif Inconnu

Anomalie ©

N
ageant d'abord tranquillement, toujours amusée par le petit défi qu'elle venait de te lancer, elle ne te quittait pas des yeux, t'observant nager de façon si académique. Cela l'amusait un peu plus. Pour elle, nager, c'était entrer en communion avec l'eau, elle se laissait porter par elle et se mouvait à travers elle en suivant les courants et les ondes créées par le vent.

T
'ayant suivi des yeux jusqu'à ta disparition sous l'eau, elle profita de ce moment de solitude à la surface pour observer la lune, si pleine, si brillante, qui l'emplissait d'énergie et lui promettait tant de belle chose. Ce furent quelques minutes de trop à se perdre dans le ciel étoilé et lorsqu'elle ramena ses pensées à la surface du lac, elle s'inquiéta de ne plus te voir. Cela faisait un moment que tu étais sous l'eau et cela inquiétait un peu la jeune fille. Elle plongea alors pour tenter de venir à ta rescousse, cherchant alors, les yeux ouverts malgré la saleté de l'eau qui lui piquait les rétines. Elle nagea un moment en vain. Tu avais disparu de son radar. Elle ressorti à la surface reprendre son souffle, son regard paniqué tournant tout autour d'elle... Elle se sentait responsable de t'avoir traîner dans le lac et de t'y avoir perdu.

« -JOON ! »

S
on cri de désespoir tranchait le silence de la nuit alors qu'elle replongea, prenant cette fois une grande bouffée pour pouvoir s'aventurer plus profondément dans le lac. Elle nageait alors à tâtons, l'eau devenant de plus en plus noire alors que sa peur que tu te sois fait enlever par une sirène grandissait. Elle finit encore une fois par ressortir un peu plus loin, toujours bredouille. Au loin, elle sembla t'apercevoir, riant derrière le rocher en pensant qu'elle te cherchait toujours de l'autre côté.

S
es sourcils se froncèrent, c'était trop pour ses pauvres nerf. Enragée, elle nagea à toute vitesse pour venir te pousser de toutes ses forces dans l'eau, poussant au passage un petit cri de frustration.

« -MAIS CA VA PAS LA TETE ! J'ETAIS FOLLE D'INQUIETUDE ! refais plus jamais ça ! »

E
lle soupira alors se laissant retomber dans l'eau sur le dos, flottant et fixant le ciel pour se calmer. Son coeur battait à vivre alors et elle observa la lune à nouveau pour chasser l'anxiété de ses veines.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t21579-nahima-9829-la-mysterieuse-fill
Contenu sponsorisé
Tell me who you are...
MessageSujet: Re: [Libre] Torrents et rivières, le manque.   

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

MMHP :: Poudlard : extérieurs :: Le Lac-