"It always seems impossible until it’s done." - Adrian Rosier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Adrian Rosier
avatar
Tell me who you are...
Date d'inscription : 15/11/2016
Parchemins : 3
Points d'activité : 33
Avatar : Dane DeHaan
Âge : 17
Situation financière :
  • ★★★★★

MessageSujet: "It always seems impossible until it’s done." - Adrian Rosier   Mar 15 Nov 2016 - 13:39


Adrian Rosier
Informations civiles
Nom : Rosier
Prénom(s) : Adrian
Date de naissance : 27 Février 1980
Signe astrologique Poisson.
Âge actuel : 17 ans.
Origines : Sang-pur, à priori.
Année à Haveirson : Première année
Informations Magiques
Bois de baguette : If
Coeur de baguette : Crin de Sombral
Longueur & Souplesse : Longue de 30 cm, la baguette est semi-rigide.
Animal Totem :  Animal Totem :  Le Corbeau
Animal de compagnie (facultatif) : Aucun animal de compagnie pour l'instant.

Études à Haveirson
Cursus choisi : Sortilèges Métier envisagé : Aucun, il souhaite continuer ses recherche sur la magie indépendamment en sillonnant le monde.

Descriptions
Caractère de votre personnage
Comment décrire Adrian... Pour être clair, on peut parler d'un esprit d'adulte dans un corps d'adolescent.
D’abord, il n’a jamais été l’adolescent typique à sortir avec ces ami(e)s et profiter de sa jeunesse quand il l’avait encore. Il était plutôt du type à rester chez lui, à s’entraîner et étudier ce qu’il ne maîtrisait pas et à apprendre ce qu’il ne connaissait pas. Ce train de vie s’est naturellement imposé grâce à l’éducation fournie par sa mère.
Comme sa mère aimait le dire : « Rigueur, sérieux et ambition sont synonymes de Savoir et Pouvoir. »
Il est difficile de ne pas diverger vers son éducation, son éducation étant étroitement liée à son caractère.
Adrian a appris très jeune à se débrouiller tout seul, sa mère étant présente pour lui essentiellement pour lui crier dessus quand il ne faisait pas les choses bien ou pour lui « inculquer » son éducation. Il était rare qu’elle pense à lui pour autre chose, c’est pour cela qu’il est très vite devenu solitaire et avare des secrets de sa vie de famille quand il était avec ces amis. Il avait du mal à ne pas être distant et froid avec les autres adolescents qui semblaient se complaire dans les soirées d’étudiants et dans les bars des différents villages autour d’Ilvermorny. II ne les comprenait pas, et eux faisaient semblant d’arriver à le comprendre. Peut-être est-ce pour cela qu’il n’a jamais eu beaucoup d’ami(e)s, difficile de fréquenter une personne qui à vos yeux semble vous mépriser tellement il a l’air hautain.
Cependant, cette incompréhension a créé des «façades » chez ses rares ami(e)s. Ils étaient sympathiques avec lui quand il daignait sortir le nez de ses bouquins, mais ne tarissaient jamais de critiques quand il n’était pas présent. Cela a forcément créé une méfiance chez Adrian, méfiance envers l’amitié, méfiance envers les personnes qu’il ne connait que très peu et ce n’est que deux exemples.
Bon, il n’y a pas que du noir en Adrian. Non, à force sa mère lui a appris de bonnes choses aussi. Utiles dans la vie de tous les jours, surtout quand on doit se faire des amis rapidement. Il faut donc noter que sa mère lui a appris à être éloquent et charismatique, notamment en payant un professeur de théâtre moldu qui, d’après sa mère, n’ont aucune autre arme que la parole. Et encore. D’après elle, le professeur n’avait aucun charisme mais Adrian étant « naturellement charismatique » grâce à sa pureté de sang, il n'avait pas besoin d'un professeur qui le soit obligatoirement. Bien sûr, le professeur d’Adrian ne sut jamais qu’il enseignait à un sorcier et quand Adrian laissait échapper quelque chose de suspect sa mère faisait « oublier » au professeur toutes traces de la conversation. Et en bonus, Adrian se faisait « rosser le poil ». Cela n’attendrit pas Adrian, bien au contraire. Il est devenu dur, plus dur qu’un adolescent devrait l’être. Voilà pourquoi on peut parler d’un esprit d’adulte. Ce professeur lui apprit aussi des choses plus utiles que l’éloquence ou le charisme, il lui apprit la maîtrise de soi. En bref, Adrian aurait presque pu se convertir en acteur de théâtre.
Sa mère lui apprit personnellement la logique, via des épreuves magiques, des illusions. Une éducation dure, illégale me direz-vous mais comment se plaindre lorsque devant le commun des personnes, elle apparaissait comme étant une gentille mademoiselle inoffensive ?
En somme, l’éducation dure d’Adrian forgea son caractère dur et intransigeant. Cependant, une chose que sa mère ne sut pas lui apprendre et qu’il apprit par soi-même fut l’ouverture d’esprit. Oh, loin de là l’idée qu’il acceptait toutes les opinions, mais au moins il en prenait compte.    

Informations importantes
Les yeux bleus, un teint plutôt pâle, Adrian est assez typique. 1m79 pour 75 kilos, on ne peut pas dire qu'il soit un fan de la musculation. Il aime changer de couleur de cheveux selon les envies du mois. Une chose à noter et qu'Adrian est très chic, il aime porter des habits élégants et des costumes qui le mettent en valeur.  
Si on doit parler d’un problème psychologique… Un grave problème de socialisation avec les communs des sorciers. Adrian n’est pas manipulateur, mais s’il n’a aucun intérêt sentimental pour une personne il ne se dérange pas à la manipuler si elle insiste à vouloir être son ami. Ah oui, c'est vrai: il a une mère invivable, n'essayez jamais de la rencontrer.

Goûts
 ♦ S’il le pouvait, Adrian engloutirait les connaissances. Bon vous l’aurez compris, il adore tout ce qui a attrait à la magie. Que ce soit sortilèges, maléfices, magie offensive, magie noire, ancienne ou blanche il aimerait toutes les étudier.
♦ Adrian aime s’imaginer une vie avec une femme, mais attention. Il faut qu’elle soit d’un calibre supérieur aux sorcières communes. Une sorcière qui lui correspondrait autant dans les ambitions que dans la puissance.
♦ Il déteste les discussions inutiles, inintéressantes… Les conversations normales en bref. Il préfère discuter de connaissances, d’ambitions, les conversations qu’une personne normale trouverait ennuyante à mourir.
♦ C’est très, très, mais alors très cliché mais… Adrian est fasciné par les serpents. Oui, vous allez penser : « Encore un sang-pur, c’est tellement évident qu’il allait être fasciné par les serpents… »
Détrompez-vous, Adrian ne s’intéresse pas qu’aux serpents mais aussi aux corbeaux. D’ailleurs, il voulait avoir un corbeau comme animal de compagnie plutôt qu’un serpent mais l’école n’autorise ni l’un, ni l’autre.
Et sa fascination pour les serpents est dû à ses lectures, non à une fascination morbide pour la magie noire.


Rêves & Ambitions
Les ambitions et les rêves d'Adrian peuvent se résumer à une seule et même phrase: La quête de connaissances, car la connaissance amène au pouvoir.
Adrian aspire à connaître et maîtriser le maximum de formes de magie avant sa mort. Il n’a pas l’intention de soumettre qui que ce soit, loin de là son idée. La soumission à sa mère durant toute son enfance lui a suffi. Mais son but reste de devenir plus puissant et plus informé sur les magies existant dans le monde. C’est d’ailleurs pour ça qu’il n’a pas l’intention de s’engager dans un travail après les études. Il voudrait sillonner le monde à la recherche de connaissances. Et comme il a l’argent pour, il se maintient dans cette voie.



Histoire de votre personnage
Ceci sera l'histoire de votre personnage. Origines familiales, enfance, scolarité, soyez le plus précis possible !
Conseil aux nouveaux joueurs : une histoire très travaillée donnera un personnage plus intéressant pour les autres joueurs, mais aussi pour vous ! Réfléchissez-y bien.



« Tu seras celui qui redonnera à notre famille sa fierté et tout son pouvoir… J’y veillerai, Adrian, j’y veillerai. »

C’était la mère d’Adrian qui parlait. Enfin, elle parlait seule. Adrian était encore un enfant bien trop jeune pour comprendre l’importance de ce que sa mère venait de lui dire. Il n’avait que 5 ans à ce moment-là, Adrian venait de lui demander pourquoi dans la rue il voyait des moldus avec un père et une mère et lui n’avait que sa mère. Cette conversation, ce fut une chose qu’Adrian n’oublia jamais tellement elle frôlait à la fois l’idolâtrie mais aussi la haine virulente.
« Ton père est mort en héros, il s’est battu jusqu’au bout pour que notre précieux sang de sorcier ne soit plus souillé par ces sang-de-bourbe. Mais notre maître est mort, tué par un sang-mêlé né d’un mélange d’un traître à son sang et d’une sang-de-bourbe infâme, qu’ils soient maudit dans leur mort ! »
Adrian habitait à ce moment-là en Amérique, avec sa mère. Elle s’était enfuie à la mort du père de Adrian, un certain Evan tué lors de sa fuite après la route de son chef, ou comme il aimait l’appeler : « Lord Voldemort ». Elle avait avec elle la fortune de sa famille, qui nous a toujours permis de vivre sans travailler et sans que nous ne nous privions de rien. C’est une des premières mémoires qu’Adrian se souvient le mieux, bien sûr il y en a d’autres mais très peu importantes. Est-ce que c’est utile de parler des fois où sa mère lui apprenait que les sang-de-bourbe avaient un sang impur et devaient être éradiqués de la société des Sorciers ? Ou encore quand elle lui répétait qu’il devait se montrer à la hauteur de son sang, à la hauteur de la réputation de sa famille (qui d’ailleurs était inexistante en Amérique, mais cela il ne l’apprit que plus tard) ? Adrian a vécu une enfance très confortable, même avec la xénophobie quotidienne de sa mère.






« Oubliette ! »

Ce fut la première fois qu’il vit sa mère utiliser ce sort. Il vit son professeur avec un regard vide, pencher légèrement vers l’avant, comme un homme un peu simplet. Puis, il vit sa mère, murmurer de sa voix mielleuse à mon professeur qu’il était l’heure pour lui de partir. Sa mère… Elle contrôlait parfaitement cette façade d’elle, apparaître gentille et fragile devant le commun des moldus et des sorciers et une fois seule, laisser la place à son vrai caractère : une femme froide, manipulatrice à la recherche de vengeance. Pas une once d’amour de transparaissait d’elle quand il n’y avait qu’ils étaient seuls dans leur demeure, et il était à quelques minutes de savoir que c’était la même chose pour les punitions.
Adrian avait 8 ans au moment des faits, sa magie commençait à se manifester. Il avait commencé à faire exploser des objets quand il était contrarié, faire en sorte que des petits animaux obéissent à sa volonté, des choses de sorciers. Il ne mesurait pas l’impact de sa magie, donc quand la perruque de son professeur d’Arts théâtraux (il enseignait à Adrian à être charismatique et éloquent) s’envola quand Adrian se fit réprimander par celui-ci il n’en mesura pas l’impact non plus : sa mère si.
Ce fut la première fois qu’Adrian se faisait punir pour s’être révélé à un moldu « ignorant ». Cette première fois ne fut pas la plus douloureuse, loin de là. Sa mère connaissait des moyens de punir sans laisser de traces, et elle n’y allait pas tendrement. Plus sa bêtise était grande, plus la douleur était grande en conséquence. Une punition irraisonnable, me direz-vous ? Eh bien, la mère d’Adrian l’était aussi. Il faut savoir qu’Adrian ne fréquenta d’autres sorciers et moldus que bien plus tard dans son adolescence. Il n’avait jusque-là fréquenté personne d’autres que de rares enfants sorciers qu’il ne voyait que très rarement. Sa mère lui enseignait à bien se tenir en société, mais à part quand des visiteurs venaient… Bon, pour simplifier les choses il n’a vécu qu’avec la lecture et sa mère (presque) jusqu’à ‘à ses 11 ans, le moment de sa rentrée à l’école de magie d’Amérique du Nord.






« Adrian Rosier, veuillez vous avancer. »


C’était un professeur qui avait invité Adrian à s’avancer. Il se tenait sur un balcon en hauteur qui surplombait le hall de l’école. Une heure plus tôt, Adrian était arrivé à l’école seul. A la fin de l’année précédente, un représentant de l’école de magie d’Ilvermorny avait été rendre visite à sa mère. Il lui annonça qu’Adrian pouvait entrer dans l’école s’il le désirait, et que son inscription serait faite dans les plus brefs délais si la réponse était positive. Évidemment, sa mère n’eût pas vraiment le choix. Il avait montré un tel enthousiasme qu’elle n’avait pu qu’accepter. Bien sûr, Adrian l’avait regretté dès que le représentant était parti. Sa mère ne voulait évidemment pas qu’il aille à l’école, elle voulait lui faire son enseignement. Cependant, elle n’eût pas d’autres choix que d’accepter. Il se retrouva ainsi devant les 4 statues imposantes, attendant qu’une des maisons le choisisse. Il n’avait pas de choix en particulier, en fait personne n’en avait vraiment. La société magique semblant être une méritocratie, quelle que soit la maison à laquelle on appartenait si on faisait l’effort d’être sérieux on arriverait à aller aussi loin que l’on voulait.
Adrian attendait donc depuis quelques secondes, qu’une statue fasse un signe. Ce fut, sans aucune surprise la maison du Serpent Cornu qui le choisi. Le cristal serti dans son front s’illumina. Il fut conduit dans une salle, où des baguettes étaient entreposées. On lui expliqua qu’il devait choisir sa baguette. Son regard fut attiré par une baguette plutôt longue, assez simple dans son style. Elle était d’une couleur plutôt foncée. Quand il la prit, il savait qu’il avait choisi la bonne cependant elle lui opposa une légère résistance quand il essaya un simple sort. Il emmena donc ses affaires dans les quartiers de sa maison et s’y installa. Ce fut donc sa première rentrée, et la première fois qu’il avait fréquenté autant de jeunes individus de son âge.






« Bravo Adrian, on voit que tu es mon fils et celui de ton défunt père ! Etre choisi par la maison du Serpent, si ce n’est pas là un signe de grandeur ! Ton père et moi étions dans la même maison aussi, Serpentard qui a pour signe un serpent. C’est un signe ! »


C’était les vacances de Noël. Sa mère l’avait forcé à rentrer, en allant directement le chercher à l’école. Il ne voulait pas rentrer, il adorait vraiment l’école. Il pouvait aller dans la bibliothèque, apprendre de nouvelles choses et surtout éviter sa mère. Mais il ne pouvait pas le faire pour plus longtemps, il se résolu donc à rentrer avec elle. Il lui apprit quelle maison l’avait choisi, quelles professeurs il avait, quelle matière il apprenait… Mais ce n’est pas là le plus important. Comme à chaque Noël elle lui donna un livre. Cette fois-ci, ce fut un livre dédié à magie noire. On pouvait encore voir une étiquette apposée par un certain « Barjow et Burk ». Je n’ai pas eu besoin de me questionner trop longtemps sur la provenance de ce livre.


« C’est ton père et moi qui l’avons acheté quand nous étions plus jeune. On voulait apprendre de nouvelles choses, ton père et moi. A l’école, on nous interdisait d’apprendre la magie noire. De là où ma famille vient, on l’étudiait ! Mais malheureusement, je n’ai pas pu retourner là-bas avec toi. Je vais donc faire en sorte que tu l’apprennes par toi-même, poussin. »


Adrian savait bien qu’il était trop jeune pour apprendre ce genre de magie, mais il ne protesta pas. Il était plutôt content en fait. Il s’était rendu compte qu’il avait une soif d’apprendre inextinguible. Il dévorait des livres à la bibliothèque mais il n’arrivait pas toujours à répéter les sorts appris. Malgré le fait que sa baguette ne lui oppose plus aucune résistance, c’était plutôt difficile. Surtout qu’il n’était qu’en première année. Mais il continuait. Il se doutait bien qu’avec son habileté actuelle il n’arriverait à rien, mais il allait essayer. Et puis, pour Adrian ces vacances étaient importantes à cause d’autre chose : il apprenait un peu plus sur son défunt père.







« Mais c’est de ta faute, c’est toi qui est bizarre ! Juste parce que tu as de l’argent et que tu es plus intelligent, tu nous prends de haut. On n’a pas besoin d’amis comme toi ! Amuse-toi bien avec ton livre, abruti ! »


Ce furent les paroles d’un « ami » d’Adrian. Il était maintenant en deuxième année à l’école, il avait progressé, s’était fait quelques amis. Cependant, Adrian avait perdu la plupart à cause de sa froideur. Il venait d’ailleurs d’en perdre tout un groupe à ce moment-là. Oh, Adrian le savait qu’il pouvait sembler hautain et froid. Mais il n’y pouvait rien, c’était comme ça. Il n’était que très peu affecté, cependant il y avait dans ce groupe une fille qu’il appréciait beaucoup mais apparemment elle semblait partager l’avis général sur le fait qu’Adrian n’était qu’un « abruti ».
Cela affecta plus Adrian, car il venait de découvrir ce qui avait lié Evan, le père d’Adrian (encore une information qu’il avait glané de sa mère) et sa propre mère. Il aimait cette fille, et elle était partie en pensant qu’il était un « abruti ». Il décida d’enfouir ce sentiment et de passer à autre chose, sa mère ne supportait pas qu’il soit faible. Surtout s’il tombait amoureux de ce qu’elle qualifiait de « sang-de-bourbe », oui car Ilvermorny n’avait aucun problème avec le sang du sorcier qui intègre l’école et acceptait tout le monde. Quand sa mère le su, elle faillit le faire se désinscrire de l’école mais il réussit, par subterfuge et grâce à son éloquence, à la convaincre de ne rien faire. Il allait donc enfouir son sentiment d’amour et passer à autre chose.







« Adrian, il y a des traces sur toi de maléfices. Je sais pas que tu n’as pas la vie facile avec tes jeunes camarades, mais est-ce que tu t’es battu avec eux ? Ils t’ont encore insulté en rentrant des vacances et tu t’es vengé ? »


Ce fut un professeur qui lui posa cette question. Adrian avait maintenant 15 ans, avec rien de remarquable qui ce soit passé entre ses 12 ans et ses 15 ans. Il revenait de vacances particulièrement éprouvantes. Et pour cause, sa mère. Pendant les trois ans qui ont suivi la dernière mémoire remarquable d’Adrian, son amour perdu était revenu lui demander pardon. Ils étaient redevenus ami. Mais il n’avait pas idée qu’elle irait le visiter sans qu’il le sache ! C’était pendant les vacances d’été, et apparemment elle avait réussi à trouver là où il habitait avec sa mère. Il n’avait pas été prévenu, ni sa mère. Cependant, sa mère vit cela d’un bon œil car son amie faisait aussi partie de la maison du Serpent Cornu. Cependant, elle ne savait pas qu’elle était issu d’une famille à la base non-maj’s, l’équivalent des moldus pour sa mère. Elle ne laissa rien transparaître de sa colère mais lorsque son ami s’en alla Adrian subit la plus grande punition de sa vie. Pas étonnant donc que les êtres magiques présents dans l’école aient prévenu un professeur des traces de magie présentes encore sur moi. Cependant, ils ne pouvaient pas apprendre que sa mère était un vrai tyran, surtout que son délire xénophobe s’était accentué depuis qu’elle avait reçu des nouvelles que les « mangemorts » s’activaient à nouveau dans son pays natal. Elle n’arrêtait pas de parler d’y retourner, de retrouver l’honneur perdu des Rosier ainsi que leur place en tant que sang-pur dans la société magique. Evidemment, Adrian n’y fit jamais attention. Il continua ses études avec rigueur, apprenant de nouveaux sorts dans les différents livres plus ou moins légaux que sa mère lui offrait et dans ceux de la bibliothèque de son école. Il passait des examens, assistait au cours, passait du temps avec son amie sans prévenir sa mère, car elle lui avait interdit de la voir. Il ne se douta jamais qu’il allait bientôt partir.







« Ils ont emprisonné le reste des Rosier ! Ils l’ont fait ! Ils n’ont plus aucun honneur à vouloir se coltiner ces maudits moldus, et ces satanés sang-de-bourbe ! Ils traînent les Sang-Purs dans la boue ! »


C’était le début des vacances d’été 1997, et ça faisait quelques jours que la mère d’Adrian n’arrêtait pas d’en parler. Il avait entendu parler à l’école de troubles au Royaume-Uni. Divulgation de la magie aux moldus (décision vivement critiqué par le ministère de la magie américain), Lord Voldemort de retour (fêté par la mère d’Adrian), la mise aux arrêts de plusieurs familles illustres de Sang-Purs puis la mort du plus grand sorcier noir de tous les temps. Cet évènement fut même fêté en Amérique du Nord, le ministère de la magie américain s’inquiétant de plus en plus. La mère d’Adrian pleura la mort de celui-ci. Quand à Adrian, il était dans sa chambre en train de jeter des sorts appris pendant l’année mais aussi des sorts appris de manière indépendante.
Cependant, en plein sort sa mère fit irruption dans sa chambre, les yeux fous et la voix tremblante.


« Adrian, prépare tes affaires ! Nous allons y retourner, mais pas à Poudlard non ! Ton nom serait beaucoup trop détesté. On y retournera mais tu seras dans une autre école, oui c’est la bonne solution. Mes contacts m’ont appris qu’il y avait cette nouvelle école… Haveirson. Oui ! Tu ne seras pas regardé de travers là-bas, c’est différent de cette école pleine de traîtres à leur sangs et de sang-de-bourbes.»


Adrian, d’abord surpris, la regarda ensuite très calmement.


« Non. On n’y retournera pas. Pas moi en tout cas. Je suis en dernière année, je n’ai pas envie de recommencer quelque part d’autre. J’ai l’intention de partir après avoir fini. Tu pourras y retourner toute seule. »


Sa mère afficha un sourire dément à ce moment-là.


« C’est trop tard Adrian, tu aurais pu t’opposer à moi plutôt mais c’est trop tard. Tu es déjà désinscris, tu verras qu’il n’y a plus d’uniforme dans ton armoire. Et si tu ne viens pas, je tuerais ta petite-amie sang-de-bourbe. Ne crois pas que je ne le ferais pas, Lord Voldemort est mort, toute la famille Rosier est mise aux arrêts et toi tu te coltine une petite sang-de-bourbe. Je n’ai plus aucun regret, tu viendras. Je le sais. »


Puis elle ressortie de manière aussi folle qu’elle était arrivée dans sa chambre. Elle avait raison, toutefois. Adrian allait partir. Il était vrai qu’il était devenu le petit-ami d’une sang-de-bourbe mais il ne pensait pas que ça mère le savait. Après tout, il avait tout maintenu secret. Puis il se rappela de son ancien « ami », qu’il avait perdu en deuxième année. Et il fut logique. Il devait partir, il devrait refaire sa scolarité certes mais il n’allait pas laisser sa petite-amie se faire tuer car il serait têtu. De plus, il avait vu dans le regard de sa mère qu’elle serait capable de tuer tous ces amis s’il n’acceptait pas. Et elle en avait les pouvoirs. Il allait donc partir, là où il avait été conçu.




Répartition à Haveirson
Questionnaire de personnalité
Merci d'indiquer les réponses les plus appropriées à votre personnage à chaque question en la soulignant (une seule réponse par question).
Q1. Vos projets pour ce soir tombe à l'eau. Vous :
A.  Vous sortez faire une petite promenade au clair de lune.
B. Vous passez votre soirée à réviser vos cours ou à vous entraîner.
C. Vous improvisez et allez vous amuser en ville, faisant la tournée des pubs et dansant jusqu'à tard dans la nuit.

Q2. Vous avez un devoir à rendre la semaine prochaine.
A. Vous vous y mettez tout de suite, ne laissant place à aucune distraction avant que le travail ne soit achevé et parfait.
B. La semaine prochaine ? Oh ça va j'ai le temps !
C. Vous vous y mettez lorsque vous en avez l'occasion, non sans vous laisser distraire par quelques rêveries.

Q3. La cafétéria se remplit rapidement en début de soirée et l’ambiance est à la fête. Entouré de vos camarades, vous :
A. Racontez la fameuse histoire qui vous est arrivée étant jeune et que les autres ne se lassent pas d’entendre.
B. En profitez pour observer vos camarades, écouter les derniers potins, poser des questions indiscrètes pour en savoir le plus possible sur tout le monde.
C. Vous assurez que tout le monde passe un bon moment et si vous repérez quelqu’un qui ne parait pas bien, vous vous portez à son secours pour le divertir et lui remonter le moral.
D. Partez dans vos rêveries et finissez par quitter la pièce car il y a trop de gens et trop de bruit pour votre bon plaisir.
E. Finissez par vous engager dans un débat si intéressant que tout le monde autour vous observe pour savoir qui aura le dernier mot.
F. Vous tenez un peu plus en retrait, mais vous riez aux blagues des autres et en racontez vous aussi quelques-unes.

Q4. Si votre personnage était une histoire d’amour, il serait :
A. Un conte de fée passionné basé sur le prendre soin et le fait d’être toujours là l’un pour l’autre.
B. Une relation d’amour libre basée sur le respect de l’individualité de chacun.
C. Une relation ayant demandé beaucoup d’apprivoisement et basée sur la confiance.

Q5. Votre meilleur-e ami-e fait quelque chose que vous ne cautionnez pas.
A. Vous tentez de comprendre son choix et le-a laissez faire, même si vous savez que c'est une erreur.
B. Vous lui démontrez par A + B qu'il-elle a tort et vous faites tout pour le-a convaincre de vous écoutez.
C. Vous vous disputez avec lui-elle, en espérant que l'avis d'un-e ami-e suffise à le-a convaincre de ne pas aller plus loin.
Qui êtes-vous hors du jeu ?
Prénom ou pseudo : Mica, du prénom Micael.
Age : 19 ans, en route pour les 20.
Célébrité sur votre avatar : Dane Dehaan
Comment avez-vous trouvé le forum ? En parcourant le net à la recherche d'un forum HP RPG, j'ai trouvé celui-là qui est apparemment assez vieux et plutôt très actif.
Avez-vous lu le topic dédié aux nouveaux joueurs (ici) ? Oui, même si j'ai eu du mal à savoir où je devais poser ma fiche de répartition exactement!

Signature du règlement
Pour connaître les règles du forum, pour les respecter et ainsi pour vous garantir une bonne expérience de jeu avec nous, nous vous demandons de lire le règlement en suivant ce lien et d'inscrire ici votre engagement à le suivre.
Je m'engage à suivre le règlement de MMHP et à accepter les conséquences qui résulteront du non-respect de ce dernier, s'il y a lieu. J'inscrirai ici mon pseudo pour prouver cet engagement :
Adrian Rosier
Fichiers joints
Traits de caractere - feuille de personnage.xlsx
Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.
(12 Ko) Téléchargé 1 fois


Dernière édition par Adrian Rosier le Ven 18 Nov 2016 - 1:22, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lavande Brown
avatar
Gryffondor
Tell me who you are...
Date d'inscription : 14/08/2016
Parchemins : 80
Points d'activité : 53
Avatar : Freya Mavor
Âge : 16-17 ans
Année : Entre le 1er septembre 1979 et le 31 août 1980
Métier : Élève à Poudlard

Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 50 - 50 - 50
MessageSujet: Re: "It always seems impossible until it’s done." - Adrian Rosier   Mar 15 Nov 2016 - 14:49

Bienvenue et bonne chance pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Gareth Davis
avatar
Serdaigle
Tell me who you are...
Date d'inscription : 26/04/2015
Parchemins : 1042
Points d'activité : 33
Avatar : Liam Aiken
Multicomptes : Neville Londubat - Ona O'Sullivan
Image :
Âge : 13 ans
Année : 2ème année
Situation financière :
  • ★★★☆☆

MessageSujet: Re: "It always seems impossible until it’s done." - Adrian Rosier   Mar 15 Nov 2016 - 15:10

Bienvenue Adrian.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t17993-gareth-davis-termine
Invité
Tell me who you are...
MessageSujet: Re: "It always seems impossible until it’s done." - Adrian Rosier   Mar 15 Nov 2016 - 16:16

Bienvenue à toi
Revenir en haut Aller en bas
Toma Pigro
avatar
Tell me who you are...
Date d'inscription : 23/10/2016
Parchemins : 34
Points d'activité : 143
Avatar : Graham Phillips
Multicomptes : Mélina Saule
Âge : 15
Année : 5ème année
Situation financière :
  • ★★★★★


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 40 - 50 - 60
MessageSujet: Re: "It always seems impossible until it’s done." - Adrian Rosier   Mar 15 Nov 2016 - 16:21

Bienvenu à toi

Bon courage pour ta fifiche
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t21642-toma-pigro-le-stelle-sono-un-ar
Dean Watkins
avatar
Confrérie Abraxans
Tell me who you are...
Date d'inscription : 04/06/2015
Parchemins : 753
Points d'activité : 139
Avatar : Ryan Gosling
Crédits : Ama
Multicomptes : Phineas A. Beurk
Image :
Âge : 21 ans
Année : 2ème année à Haveirson
Cursus : Spécialiste en métamorphose
Situation financière :
  • ★★★☆☆


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 30 - 40 - 50
MessageSujet: Re: "It always seems impossible until it’s done." - Adrian Rosier   Mar 15 Nov 2016 - 19:15

Bienvenue sur MMHP
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t18314-dean-watkins
Charlie K. Grant
avatar
Serpentard
Tell me who you are...
Date d'inscription : 25/10/2015
Parchemins : 520
Points d'activité : 160
Avatar : Sky Ferreira
Crédits : Hopie, déesse suprême ♥
Multicomptes : Oly la pas jolie
Image :
Âge : 17 ans
Année : 7ème année
Situation financière :
  • ★★★★☆


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 37 - 47 - 57
MessageSujet: Re: "It always seems impossible until it’s done." - Adrian Rosier   Mar 15 Nov 2016 - 19:49

Bienvenue sur MMHP Adrian !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t19189-charlie-k-grant-9644-fiche-term
Aaron Swan
avatar
Serdaigle
Tell me who you are...
Date d'inscription : 01/08/2016
Parchemins : 120
Points d'activité : 206
Avatar : Dylan O'brien
Multicomptes : L'Abraxan McRaven !
Âge : 16 ans.
Année : Sixième année.
Cursus : Même s'il n'a pas encore l'âge d'entrer à Haveirson, il est sûr de ses choix et veut suivre un cursus d'Auror.
Métier : Compte devenir Auror. Ou politicien...ou les deux !
Situation financière :
  • ★★★★★


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 37- 47 - 57
MessageSujet: Re: "It always seems impossible until it’s done." - Adrian Rosier   Mar 15 Nov 2016 - 20:23

Bienvenue ici !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t21108-aaron-swan-presentation
Adrasteia N. Raventhrone
avatar
Confrérie Abraxans
Tell me who you are...
Date d'inscription : 04/07/2016
Parchemins : 82
Points d'activité : 76
Avatar : Zhenya Katava
Crédits : moi-même.
Multicomptes : //
Image :
Âge : 19 ans.
Année : 1ère année à Haveirson
Cursus : Potion.
Situation financière :
  • ★★★★☆

MessageSujet: Re: "It always seems impossible until it’s done." - Adrian Rosier   Mar 15 Nov 2016 - 20:49

Toute cette belle ambition, mon cher, je vois une magnifique opportunité qui pourrait nous lier
BIENVENUE. J'adore déjà le personnage viens me voir quand tu abordera des couleurs à ton pseudo.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t20913-adrasteia-n-raventhrone-x-you-r
Invité
Tell me who you are...
MessageSujet: Re: "It always seems impossible until it’s done." - Adrian Rosier   Mar 15 Nov 2016 - 21:14

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Lilianor A. Zyskowski
avatar
Serpentard
Tell me who you are...
Date d'inscription : 04/03/2016
Parchemins : 650
Points d'activité : 172
Avatar : Virginia Gardner
Crédits : Hope Westminbrook, première du nom et reine de la Scandinavie
Multicomptes : Zahara J. Elmandjra / Marina Y. Tsvetnova
Image :
Âge : Née le 28 Novembre, 1980 - 16 ans
Année : 6iem
Métier : Élève de Poudlard
Situation financière :
  • ★★☆☆☆


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 35 - 45 - 55
MessageSujet: Re: "It always seems impossible until it’s done." - Adrian Rosier   Mar 15 Nov 2016 - 21:59

Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t20120p15-fiche-terminee-h
Adrian Rosier
avatar
Tell me who you are...
Date d'inscription : 15/11/2016
Parchemins : 3
Points d'activité : 33
Avatar : Dane DeHaan
Âge : 17
Situation financière :
  • ★★★★★

MessageSujet: Re: "It always seems impossible until it’s done." - Adrian Rosier   Mar 15 Nov 2016 - 22:03

Juste une question, j'ai fais une description du caractère de mon personnage assez longue c'est pas très grave j'espère? J'ai comparer avec d'autres présentations et la mienne est plutôt longue. x)
Revenir en haut Aller en bas
Clemens Neubach
avatar
Sorcier
Tell me who you are...
Rang Modératrice

Date d'inscription : 24/02/2007
Parchemins : 2515
Points d'activité : 206
Avatar : Aaron Taylor-Johnson
Crédits : White-Rabbit, Rowan
Multicomptes : Pippa Funnell
Âge : 21 ans
Métier : Serveur au Parker's Coffee
Situation financière :
  • ★★★☆☆


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 34 - 44 - 54
MessageSujet: Re: "It always seems impossible until it’s done." - Adrian Rosier   Mer 16 Nov 2016 - 6:22

Bienvenue Adrian ! Pas de soucis pour la longueur de ton caractère c'est mieux un peu long que trop court !






"Je ne règne peut-être pas, mais je veille sur eux comme sur un territoire"

Fiche | Journal de Bord | Relations



Revenir en haut Aller en bas
Jaya Elmandjra
avatar
Gryffondor
Tell me who you are...
Date d'inscription : 01/09/2016
Parchemins : 79
Points d'activité : 231
Avatar : Kaytlin Maher
Multicomptes : Skyler LaBier
Image :
Âge : 11 ans
Année : 1ère année
Situation financière :
  • ★★★★★


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 50 - 50 - 50
MessageSujet: Re: "It always seems impossible until it’s done." - Adrian Rosier   Mer 16 Nov 2016 - 20:48

BIenvenue et bon courage pour ta fiche! Au plaisir de te voir sur la CB ou en RP
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t21290-jaya-elmandjra-presentation
Lysandra d'Egerton
avatar
Confrérie Phénix
Tell me who you are...
Date d'inscription : 10/09/2016
Parchemins : 97
Points d'activité : 176
Avatar : Margot Robbie
Multicomptes : Nahima Nashoba
Image : ☂ In Omnia Paratus ☂
Âge : 19 ans
Année : 1e
Cursus : Vétérimagie
Situation financière :
  • ★★★★★


Fiche de duelliste
Seuils de réussite: 35 - 45 - 55
MessageSujet: Re: "It always seems impossible until it’s done." - Adrian Rosier   Mer 16 Nov 2016 - 22:13

Bienvenue bienvenue ! et bon courage pour ta fiche ! au plaisir de te croiser très bientôt en jeu !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mmhp-forum.com/t21353-lysandra-d-egerton-9829-reve-ta
Contenu sponsorisé
Tell me who you are...
MessageSujet: Re: "It always seems impossible until it’s done." - Adrian Rosier   

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

MMHP :: Bienvenue :: La Cérémonie de Répartition :: Répartition à Haveirson-